A la vie, à la mort - double couverture

A la vie, à la mort, Twilight réinventé, Stephenie Meyer

A la vie, à la mort - double couvertureRésumé :

« Lorsque Beaufort Swan emménage dans l’insignifiante bourgade de Fork et rencontre la mystérieuse Edythe Cullen, sa vie prend un tournant aussi excitant que terrifiant. Avec sa peau de marbre, ses yeux dorés, sa voix envoûtante et ses dons surnaturels, Edythe est à la fois irrésistible et énigmatique.
Ce que Beau ne sait pas encore, c’est que plus il se rapproche d’elle, plus lui et son entourage sont en danger. Et il se peut qu’il soit trop tard pour faire demi-tour …

Pour cette édition anniversaire de Twilight, Stephenie Meyer propose A la vie, à la mort, une réécriture surprenante de l’histoire d’amour désormais emblématique qu’elle a créée il y a dix ans.
Cette édition double inclut une préface de l’auteur ainsi que le roman dans son intégralité. »

Mon avis :

Aviez-vous déjà compris que j’étais une incorrigible curieuse? Comme tous le monde, j’ai appris la sortie de cet ouvrage la veille de sa sortie ! Autant vous dire que la nouvelle m’a terriblement surprise et que l’histoire de la réécriture m’a laissée perplexe au plus haut point 😉
J’avais lu les titres un peu avant le phénomène de folie qui a entouré la saga (pas loin de 10 ans : ouch le coup de vieux 😀 ), et je vais être honnète, j’avais apprécié et je les avais tous lu avec plaisir : la midinette qui sommeille en moi avait été servie 😉 J’ai toujours eu beaucoup d’affection pour Jacob et le Dr Cullen, par contre Bella & Edward n’ont pas eu mon entière approbation ^^
Comme beaucoup de lecteurs, j’aurais malgré tout été curieuse de lire Midhnight Sun (le point de vue d’Edward qui a été piraté et dont les premiers chapitre ont été mis sur le net). Ici l’auteur nous offre la même histoire, mais avec une nuance, et elle est de taille : elle a inversé le sexe de tous les personnages (Sauf deux : Charlie & Renée, elle vous expliquera mieux que moi pourquoi 😉 ).

Autant vous dire que j’étais terriblement sceptique quand j’ai ouvert l’ouvrage (une fameuse brique vu que vous avez deux romans en un ^^). Et pourtant, j’ai été faible, mon vilain défaut a été le plus fort. Dans son prologue, l’auteur nous explique les circonstances et les pourquoi de ce nouveau roman, et je l’ai trouvé un peu « effrayant » car elle y présente ses excuses ???? Et quand elle dit la même histoire, croyez-la : c’est exactement ça car il n’y a que les prénoms et les accords qui changent !
Dés les premières pages, on retrouve exactement la même histoire, les mêmes réactions des personnages, le changement de sexe n’a pas changé grand chose dans la mentalité de l’humain… Bien sûr il y a des petites nuances, néanmoins j’étais plutôt déçue et perplexe sur l’intérêt d’avoir écrit ça … Certaines réactions de Beau m’ont même semblées assez nunuches et limites, non carrément, stupides : je sais qu’un adolescent, fille comme garçon, se pose de nombreuses questions néanmoins ici elles ne m’ont pas convaincue. Il y a même une scène terriblement ridicule, même carrément hilarante : la promenade du couple en pleine forêt ! J’ai eu l’impression qu’elle n’a pas réussi à se mettre dans la peau d’un adolescent, les interrogations d’un jeune homme, ses relations avec ses parents, son intégration dans une nouvelle école, une nouvelle ville. Au fur et à mesure que l’histoire avançait, des petites différences se font sentir, et je me suis mise à espérer quelques choses de plus intéressant ! Malheureusement l’histoire restait très niaise, et les réactions de Beau sont stupides, ridicules et terriblement agaçantes !!! Le vocabulaire est très limite (peut-être est-ce à cause de la traduction? ). Au moins, ça m’aura fait rire 😀 😀 😀

Au final, il faut attendre les 50 dernières pages pour que des vrais changements apparaissent ! Et là je vais honnête, plusieurs éléments m’ont surpris, et comme j’étais dans le flou, la fin m’a réellement surprise !

Donc ce fut une lecture rapide, facile, sympathique et pourtant loin d’être indispensable sauf aux fans incondionnels de la saga originale 😉 Et encore, même là je crois que beaucoup de personnes seront terriblement déçues. J’espère surtout que ça ne sera pas adapté au cinéma car de nombreux passages risquent d’être ridiculement amusants 😉

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.