A l'été qui commence - Couverture

A l’été qui commence !, Silvia Soler

A l'été qui commence - CouvertureRésumé :

 » « La mer est calme. Roser et Elvira se laissent bercer un moment. Dans l’eau, les bébés ne pèsent plus rien. Elles se sentent légères malgré leur grossesse.
? Ils iront ensemble au jardin d’enfants, à l’école et au lycée. Tu imagines ?
? Si c’est deux filles, elles seront très amies…
? Si c’est des garçons aussi, ils joueront dans la même équipe !
? Et si c’est un garçon et une fille ?
? Si c’est un garçon et une fille, ils seront amoureux, non ? »

« À l’été qui commence ! », c’est le toast que portent, le jour de la Saint-Jean, les familles Reig et Balart. En 1961, Roser et Elvira, enceintes, rêvent que leurs enfants s’aimeront et, à leur tour, célébreront chaque année l’amitié et l’été. Avant même leur naissance, Júlia et Andreu ont donc un avenir tout tracé. Ils refusent pourtant ce destin inventé par leurs mères.
Des années plus tard, ils se retrouvent. Le toast à l’amitié et à l’été retentit de nouveau le soir de la Saint-Jean. Et le voeu de Roser et d’Elvira n’est pas oublié. »

Coup de Coeur :

Une histoire tendre sur les liens familiaux, l’amitié, le temps qui passe, les épreuves et les joies de la vie ! Grâce à une tradition instaurée par deux amies d’enfances, deux familles vont partager de nombreux moments  ensemble, se réjouir ou se soutenir en fonction des circonstances.

Grâce à une jolie plume, pleine d’émotions et de tendresse, on suit la vie des familles Reig et Balart dans le petit village espagnol en bord de mer, Sorrals, à travers les personnages de Jùlia et Andreu. Avec eux, il y a une kyrielle d’autres personnages tout aussi attachants, surtout celui de Selma qui m’a énormément touché par son énergie solaire et rayonnante. L’auteur nous décrit des personnages auxquels je n’ai pu que m’attacher : Jùlia et sa gentillesse, Andreu et sa générosité incroyable, Selma et sa bonne humeur contagieuse, Valenti et son courage… Elle traduit avec beaucoup de justesse la vie quotidienne,et tout ces petits détails qui la rendent si belles quand on s’y attarde : une recette de cuisine, les odeurs des fleurs, des traditions de familles, une belle journée, la complicité de deux amies au fil des années …

Un très beau roman que j’ai refermé à regrets car je n’avais pas très envie de quitter les personnages … Et maintenant j’ai envie de vacances en Catalogne, sur une plage 😉 J’espère que d’autres romans de cette auteur seront traduit car je les lirais avec plaisir !

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.