Effectuez une recherche :

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 64 autres abonnés

CHARLESTON

Au petit bonheur la chance, Aurélie Valognes

Au petit bonheur la chance - CouvertureRésumé :

« 1968. Jean a six ans quand il est confié du jour au lendemain à sa grand-mère. Pour l’été. Pour toujours. Il n’a pas prévu ça. Elle non plus.
Mémé Lucette n’est pas commode, mais dissimule un coeur tendre. Jean, véritable moulin à paroles, est un tourbillon de fraîcheur pour celle qui vivait auparavant une existence paisible, rythmée par ses visites au cimetière et sa passion pour le tricot.
Chacun à une étape différente sur le chemin de la vie – elle a tout vu, il s’étonne de tout –, Lucette et Jean vont s’apprivoiser en attendant le retour de la mère du petit garçon.
Ensemble, dans une société en plein bouleversement, ils découvrent que ce sont les bonheurs simples qui font le sel de la vie.
Un duo improbable et attachant pour une cure de bonne humeur garantie ! »

Coup de Cœur :

Il y a quelques années j’avais découvert et été touchée par le premier roman de l’autrice Mémé dans les orties et l’été passée, j’avais été à nouveau séduite par En voiture Simone. J’étais donc très curieuse de découvrir son nouvel opus car les avis élogieux fleurissaient un peu partout sur la toile ! Et je vous le dis tout de suite, je l’ai ADORE !

C’est l’histoire merveilleuse de Jean, 6 ans à peine, qui est déposé en pleine nuit chez sa grand-mère, Mémé Lucette. Sa maman, Marie, quitte son papa et promet de revenir le chercher au plus vite. Pourtant, ils vont se retrouver à vivre ensemble pour un moment indéterminé. Marie est à Paris, ce n’est pas facile pour elle de trouver un travail et un logement, elle ne sait pas donc reprendre Jean, et c’est une nouvelle vie qui commence pour le petit garçon. Mémé Lucette, elle a son caractère, elle est veuve, et elle mène sa vie avec poigne et avec habitude, l’arrivée de son petit fils va bouleverser son quotidien. Ils vont devoir apprendre à se connaître et à s’aimer. Ils vont s’apprivoiser progressivement.
Leur vie se déroule dans un petit village à la fin des années 1960, l’autrice en a transmit l’ambiance superbement ! Elle transcrit la vie quotidienne de l’époque (les vieux métiers qui disparaissent, le potager qu’on cultive, les liens noués avec les voisins…), et l’apparition progressive de la modernité avec entre-autres le téléphone, le lave-linge, et la télévision. Le gamin est enthousiaste à l’idée de découvrir ces nouveautés dans la famille et chez ses amis, alors que Mémé Lucette est plus réticente, surtout que ses finances ne lui permettent pas de nombreux écarts. En filigrane, de nombreuses thématiques sont abordées : la place des enfants dans la société et la condition féminine à travers le personnage de Marie.
Un roman faussement léger qui traite de sujets plus profond. Aurélie Valognes livre une histoire plus personnelle, sincère qui la touche en plein cœur et ça se sent à la lecture, c’est passionnant à lire ! Le texte est à la fois simple, doux et plein de richesse : en émotions, en personnages complexes & attachants, et en moments savoureux qui m’ont fait sourire, rire et parfois pleurer ! Touchant, et résolument optimiste !

En quelques mots : doux, émouvant, addictif et abouti!

Le meilleur roman de l’autrice,à ce jour et à mes yeux !

Je le recommande chaleureusement ♡♡♡

Un vrai Coup de Coeur!

Intensité du coup de coeur
« »

© 2018 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.