Avec toi - CouvertureRésumé :

« Quand Wataru, alors âgé de cinq ans, décide de recueillir un chat errant, il se doute bien que son terrible père refusera de le garder au sein de son foyer. Pourtant, devant la détresse et la solitude de son fils, mais aussi la détermination du chaton, ce salarié d’ordinaire impassible finit par céder… Au fil des années, Shirô, chat de gouttière sauvé in-extremis, deviendra un membre incontournable de cette famille japonaise comme les autres. »

Mon avis :

Je suis en mode lecture de graphique ces dernières semaines (manga et BD), et comme je ne raffole pas des longues séries, je m’intéresse aux séries courtes et au one-shot. Comme en plus, celui-ci parlait de l’adoption d’un chaton, je n’ai pas longuement hésité avant de le lire 😉

La famille Osawa emménage dans leur nouvelle maison en banlieue de Tôkyô, l’emprunt d’une vie pour le père. La famille est composée de Takeshi, le père, un homme assez froid et qui n’aime pas les bêtes, Eriko, la mère, une femme attentive aux besoins de sa famille, et deux enfants : Mami, la fille aînée, et Wataru, le fils cadet. C’est ce dernier qui ramène un tout petit chaton, à peine sevré dans leur foyer. Malgré l’opposition véhémente du patriarche, il va s’installer et devenir un membre à part entière de la famille.

Avec toi - case

La famille Osawa au complet

La mangaka va raconter les 17 longues années que ce chat va vivre au sein de cette maison. Shiro devient le témoin de ce que vit cette famille. Derrière un aspect traditionnel, on découvre qu’elle n’est pas vraiment unie, qu’il y a des mésententes, tous vont vivre diverses épreuves plus ou moins lourdes à porter.
L’autrice n’hésite pas à égratigner le patriarcat japonais et la volonté de Takeshi à régenter toute sa famille, en oubliant leur bonheur afin de satisfaire son orgueil et sa supériorité. Shiro est le spectateur de ces nombreux événements et régulièrement, d’un grand soutien moral pour le membre de la famille touché.

Au final, ce n’est pas un manga félin, c’est une chronique familiale, une large tranche de vie qui compte un aussi la présence d’un matou au caractère bien trempé !
Une histoire pleine d’émotions sur la vie de famille, ses joies, ses peines, ses écueils, ses complications. Une chouette réflexion sur le cliché des familles soi-disant « modèle ». Et le final est vraiment très émouvant.

A découvrir !