Contes de filles T.02 Cendrillon relookée - Couverture

Contes de filles T.02 Cendrillon relookée, Hope Tarr

Contes de filles T.02 Cendrillon relookée - CouvertureRésumé :

« Le geek va-t-il se transformer comme la grenouille des contes de fées ?

Francesca déteste Greg, P.-D.G. en informatique aux troublants yeux bleus. Greg exècre Francesca, jolie et froide photographe de mode. C’est donc avec horreur qu’ils se retrouvent sur le plateau de Projet Cendrillon, une émission de téléréalité qui transforme des ringards en fashion victims. Pourtant, provoquée par sa pire ennemie, la photographe parie qu’elle peut relooker le jeune homme et le faire gagner l’émission. Charmé malgré lui par la jeune femme, il devra lui prouver que, sous ses lunettes et ses tee-shirts démodés, se cache un prince charmant… »

Mon avis :

J’avais lu premier volet de cette trilogie il y a quelques mois, c’était léger et divertissant. J’avais besoin d’une petite romance rapide et efficace, et comme j’avais celle-ci sous la main, elle a été lue en quelques heures 😉
Ici nous retrouvons l’ex-femme du persnnage masculin du tome 1, elle ne trouve pas l’amour jusqu’à sa rencontre avec un geek richisisme (il a créé un réseau social style Facebook, et ça l’a rendu riche en quelques années à peine). Ce dernier aussi a un gros souci avec ses histoires d’amour, aucune n’a duré et surtout c’est toujours lui qui a été largué.
Francesca décide de participer à l’émission car elle veut empocher un gros chèque afin d’offrir de belles vacances à sa fille. Celle-ci vit désormais avec son père et sa belle-mère. Greg est un geek qui a réussi sa vie professionnelle brillamment, mais qui n’arrive pas à garder une histoire d’amour dans la durée.

C’est fluide, Greg est comique avec sa passion pour ABBA et le codage. Francesca s’en veut être une mauvaise mère, et passe beaucoup de temps à s’auto-flageller. J’ai été un peu déçue par ce titre-ci, j’espérais que nous verrions un peu plus l’arrière de la télé-réalité, tout est resté concentré sur l’idylle naissante entre les deux protagonistes. Et la fin est trop rocambolesque et « gnan-gnan » à mon goût. Maintenant, tout n’est pas négatif, c’est fluide, agréable à lire, avec assez de rebondissements pour ne pas s’ennuyer, mais ça manque d’originalité. Pourtant le côté geek aurait pu être mieux exploité.

Je ne sais pas encore si je lirai le dernier volet. Sûrement que oui, je n’aime pas laissé une série en cours 😉

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.