Drôle de Karma - Couverture

Drôle de Karma !, Sophie Henrionnet

Drôle de Karma - CouvertureRésumé :

« Joséphine est une trentenaire ordinaire. Jusqu’au moment où, en quelques jours, sa vie bascule : elle découvre la double vie de son petit ami et se fait licencier. Pour couronner le tout, sa voisine meurt sous ses yeux, victime d’une chute de pot de fleurs sur la tête !
Certains diraient que Joséphine a un mauvais karma, qu’elle enchaîne les catastrophes. Qu’à cela ne tienne : elle décide de quitter Paris pour conjurer le mauvais sort. Cap sur l’Angleterre.
Mais là-bas non plus, la vie de Joséphine n’est pas un long fleuve tranquille. Au beau milieu d’une excentrique famille d’aristocrates, les choses prennent même une tournure franchement délirante. Drôle de karma, décidément…

Un grain de folie, une bonne dose d’émotion et beaucoup d’humour. »

Coup de Cœur :

Je l’ai DÉVORÉ !!! J’avais repéré ce roman il y a déjà longtemps, il avait intégré ma PAL cet automne, et pourtant je l’ai seulement lu dernièrement ! Pourquoi? Je ne saurais le dire, par contre je peux vous dire qu’à peine ouvert, il n’a pas fait long feu 😀

Joséphine est une jeune trentenaire comme on les aime car elle nous ressemble un peu : jolie, avec un sacré sens de l’humour, entourée d’amies fidèles, un peu trop gentille, et on va le dire, légèrement gaffeuse ! Elle est persuadée d’avoir enfin rencontré l’homme de sa vie, elle organise un souper afin de rencontrer ses parents et de lui présenter les siens quand le ciel lui tombe sur la tête ! Jules l’a trompait, et elle fait un ENORME crise de nerf dans le restaurant (j’avoue que je l’envie, quelle énergie et il y a des jours où ça doit faire du bien de tout péter 😛 ). Et à partir de ce moment, on peut le dire, tout part en cacahuète : elle perd son job, elle se fait cambrioler, ses deux meilleures amies, Cristina & Léonie, lui organisent une fête d’anniversaire bancale, sa petite sœur, Amanda, lâche sa thèse et enfin, le plus traumatisant : son insupportable voisine est tuée par la chute d’un pot de fleur sur sa tête à l’endroit même où elle se situait quelques minutes avant !!! Joséphine se sent au trente-sixième dessous avec tous ces événements ! Heureusement, elle va rencontrer Anna qui a ouvert depuis peu un salon qui a un peu de mal à démarrer, et tout de suite une belle amitié va sa nouer entre elles. Et surtout son optimisme reprend le dessus ! Grâce à un concours de circonstance assez amusant, elle trouve un emploi temporaire en Angleterre : prof de français pour deux enfants pendant les vacances d’été.

Et là, des aventures et mésaventures encore plus hilarantes vont poursuivre notre héroïne pour notre plus grand plaisir ! Elle atterrit dans une famille d’aristocrates anglais complètement déjantés : Abigail et Roger, un couple charmant et légèrement loufoque, leurs adorables enfants Claire et Henry. Il y a aussi les deux frères de Roger : William et surtout Charly bien trop séduisant et surtout déjà en couple … Et enfin, il y a la plus excentrique de tous : Lady Mona la grand-mère !
Tous ces personnages vont faire vivre des moments de pure délire à Joséphine, tout s’enchaînent et c’est juste à mourir de rire !

Une EXCELLENTE comédie romantique, avec quelques petites touches bien dosées d’émotions, un humour décapant et des personnages terriblement attachants ! Je me suis régalée et j’ai lu ce roman en moins de deux jours, plus moyen de lâcher, surtout dans la seconde partie : c’est carrément un suspense digne de certains romans policier qui s’installe et je voulais connaître le dénouement ! Une parfaite lecture détente, 100% girly et anti-morosité !

Citations :

– « Les boulets de la vie dont je faisais partie, se vautrent lamentablement, leurs collants se filent et en se redressant elles se tapent la tête contre la table où les deux anglais si sexy prennent un verre, qu’elles renversent évidemment. »

– « C’est à cet instant que tout bascula. Comme si l’interrupteur FOLIE était passé en mode ON dans les limbes de mon encéphale. Je pensais avoir touché le fond … Je ne faisais que commencer à creuser la tombe de ma fierté à la petite cuillère. »

– « « N’hésitez pas à croquer un petit morceau de chocolat, le magnésium à bon nombre de vertus, dont celle d’être destressante. » Et bien avec ce que je m’enquillais ces jours-ci, j’allais bientôt ressembler à Maître Yoda obèse. »

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.