Erable - Couverture

Erable, Saskia de Rothschild

Erable - CouvertureRésumé :

« Marre de la routine?
Confiez votre vie à Jean-Charles Erable
Son métier : contrôleur de hasard.
Sa mission : réécrire votre destin. »

Mon avis :

Un roman qui m’a intrigué dés les premières pages et qui m’a séduite, au début… J’avoue que ça quatrième de couverture est des plus mystérieuse et tentante !!! Je ne vais pas dire que j’ai été touchée par le comportement d’Erable, il m’intriguait surtout et j’étais curieuse de voir comment il allait poursuivre ses projets et surtout les mettre en oeuvre ! L’arrivée du second personnage principal : Thomas Berger, apporta une dynamique et un autre point de vue à l’histoire qui m’a énormément plu, et j’ai tout de suite ressenti beaucoup d’empathie pour lui ! Il doit apprendre à gèrer ses émotions et à passer outre, tout le contraire d’Erable qui reste toujours très sec ! En effet, il est rationnel au plus haut point, il gère tout dans sa vie, très intelligent, mais refuse toute humanité, d’être porté par des sentiments ! Il se sent largement supérieur aux autres et il ne croit pas au hasard. A ses yeux, tout est contrôlable, il n’y a pas de fatalité. Il décide donc de créer Fortuna afin d’influencer sur la vie des gens de son entourage. Sous le couvert d’une coopérative de produits bio en provenance des fermes de la région, il entre  dans l’intimité des gens.

La première partie m’a beaucoup plue, nous découvrons les personnages et leurs motivations, ils s’étoffent, évoluent et nous apprenons à comprendre. Ensuite, quand Fortuna se develloppe, nous rencontrons d’autres personnages, et la mise en pratique d’Erable pour ses cobayes. A sa manière, il veut leur procurer du bonheur, malgré eux. Malheureusement malgré la bonne idée de départ, la seconde partie du roman m’a moins convaincue car je n’ai pas réussi à m’attacher à Erable, il est trop misanthrope et manipulateur. Il y avait un petit côté « Amélie Poulain », avec la naïveté et le fait d’essayer d’influencer sur leurs vies.  Malheuruesement, je n’ai pas ressenti le même enthousiasme que pour ce Merveilleux film ♥ Et surtout la fin m’a laissée terriblement perplexe. Je ne l’avais jamais imaginée ainsi et elle m’a semblée trop cruelle.

Le fabuleux destin d'Amélie Poulain

Le fabuleux destin d’Amélie Poulain

Donc un roman en demi-teinte : une première partie enthousiasmante, une deuxième partie amusante, puis un peu lassante et sutout une fin décevante qui m’a laissée un petit goût amer. Je suis sûrement trop sentimentale. Je suis en tout cas curieuse d’avoir un autre avis !!!

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.