Les petites lectures de Scarlett

"Une pièce sans livre est comme un corps sans âme" Cicéron

Et si tu n'existais pas - Couverture

Et si tu n’existais pas, Claire Gallois

Et si tu n'existais pas - CouvertureRésumé :

« Ce livre, c’est un peu comme un secret que je vais dire à tout le monde. L’histoire d’un engagement que j’ai pris enfant et que je n’ai jamais oublié.
Nous sommes dans les années quarante. J’ai six ans et je n’ai jamais vu ma mère. Un dimanche de juillet, elle arrive dans une belle Citroën noire et m’emporte en dix minutes. Ma nourrice court dans la poussière blanche soulevée par la voiture et jette son tablier noir sur sa tête. Je grimpe contre la lunette arrière et je lui dis en moi-même : Je te retrouverai, je te le jure. » »

Coup de Cœur :

Une histoire particulière, racontée par une adulte qui se souvient avec nostalgie de sa petite enfance, la période la plus heureuse de sa vie…

Une enfant de 6 ans a été élevée par une nourrice, qui s’est occupée d’elle avec beaucoup d’amour en pleine campagne. Elle vivait dans une petite maison isolée du village, avec peu de visite. La petite fille était gâtée, chouchoutée, sans grand moyen financier, et avec surtout beaucoup d’Amour. Ce fut du bonheur à l’état pur dont elle va chérir le souvenir! Jusqu’au jour où sa mère biologique vient la rechercher sans la moindre explication, elle arrive dans sa belle voiture, et dans les minutes qui suivent, sa vie est totalement bouleversée. La petite fille découvre alors une famille parisienne et bourgeoise qui se montre très distante à son égard, étriquée dans sa morale et la religion. Nous sommes au début des années 1940, Paris est occupé, et la famille est prête à tout pour garder une vie plus ou moins normale, quitte à fermer les yeux et à faire des accommodements raisonnables…
Elle n’oubliera jamais sa Yaya, la recherchera toujours, surtout quand elle sera adulte et qu’elle aura plus de liberté pour chercher à comprendre les secrets de sa famille ….

Un roman doux-amer sur l’amour maternel, les liens de sang, les secrets de famille, les non-dits, la vie de la bourgeoisie pendant l’Occupation…
La plume est fluide, subtile, soignée, et élégante. L’autrice raconte un échantillon de souvenirs heureux et malheureux afin de découvrir un mystère familial nés avant la Seconde Guerre Mondiale et qui aura conditionné toute une famille ! Les mots sont soigneusement choisit, avec talent et sans mot superflu afin de garder les émotions au plus juste !

Une histoire touchante et soignée.

A découvrir!

Intensité du coup de coeur
« »

© 2018 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.