Granny Webster - Couverture

Granny Webster, Caroline Blackwood

Granny Webster - CouvertureRésumé :

« Envoyée en convalescence au bord de la mer chez son arrière grand-mère, une vieille dame acariâtre qui ne se déplace qu’en Rolls, vit comme à l’époque victorienne et évite toute émotion pour ménager son cœur, une jeune fille – qui n’est pas sans rappeler Caroline Blackwood –découvre peu à peu les secrets qui se cachent derrière les rideaux empesés de la luxueuse demeure… La description de cette grande famille irlandaise, avec une tante excentrique et suicidaire, une grand-mère un peu dérangée et une femme de chambre borgne, est d’une réjouissante noirceur. »

Coup de Coeur :

Court, et aussi très étrange ! Il n’y a pas beaucoup d’action, pourtant on se surprend à tourner les pages, à toujours vouloir avancer car les personnages que nous rencontrons tout au long du roman sont énigmatiques à souhait !!! Il y a tout d’abord la fameuse Granny Webster et son unique domestique borgne, puis la tante Lavinia excentrique à souhait et pourtant attachante et incorrigiblement bavarde, sa grand-mère devenue folle dans le manoir Dunmartin de son mari (elle en vint à se prendre pour une fée et à apprendre leur langage), son père trop tôt disparu qu’elle cherche à connaître dans les témoignages quelques fois divergents de son entourage…

Un très beau texte, bien écrit, un peu désuet, mais riche ! On sent bien la touche autobiographique, on en apprend très peu sur la narratrice, et tout est  centré sur son entourage, et vu depuis ses impressions. Un léger bémol pour le passage consacré à la description du manoir Dunmartin : un peu long et redondant, cependant l’atmosphère était très bien décrite et on visualise parfaitement les lieux et leur décrépitude ! J’ai adoré la fin qui est dans la pure lignée du reste de l’histoire : surprenante, j’aurais bien aimé quelques lignes supplémentaires et suivre encore un petit peu la jeune femme !

Un vrai roman d’humour noir délicieusement méchant !!!

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.