Guide à l'usage des jeunes femmes à bicyclette sur la Route de la Soie - Couverture

Guide à l’usage des jeunes femmes à bicyclette sur la Route de la Soie, Suzanne Joinson

Guide à l'usage des jeunes femmes à bicyclette sur la Route de la Soie - CouvertureRésumé :

« 1923. Evangeline, jeune femme éprise de liberté, quitte sa petite vie tranquille en Angleterre. Elle rêve de parcourir le monde à bicyclette et décide de suivre sa soeur Lizzie, devenue missionnaire, sur les routes d’Asie.
De nos jours, à Londres. Frieda hérite d’une mystérieuse femme, Irene Guy. Bien décidée à découvrir les raisons de cette succession inattendue, elle mène l’enquête et rencontre Tayeb, immigré yéménite avec qui elle se lie d’amitié. Sur les traces d’une inconnue, elle va s’offrir un fabuleux voyage vers ses propres origines. »

Mon avis :

Un titre très allèchant, une couverture trop jolie et une quatrième de couverture intriguante, j’ai craqué quand j’ai eu ce titre en main ! Je vais voyager dans le temps et l’espace avec ce roman !
Le roman a été écrit en alternant les moments présents et le journal de voyage d’Evangeline.
Avec le premier récit, nous suivons Frieda, sa vie assez chaotique (elle n’est pas très heureuse, elle est la maîtresse d’un homme marié qui lui promet de quitter sa femme depuis trop longtemps, et son métier ne lui amène plus les mêmes frissons d’excitation qu’autrefois …). La nouvelle de cet héritage mystérieux va bouleverser son quotidien, et au même moment elle recontre Tayeb. Ensemble, ils vont explorer l’appartement d’Irène Guy, chercher ses secrets, découvrir le fameux journal et surtot chercher à comprendre qui elle est et pourquoi elle a hérité !
L’autre partie du roman est consacrée à Evangeline, Lizzie et Millicent. Ces trois jeunes femmes sont des missionnaires qui décident d’évangéliser les populations de confessions musulmanes de la région de Kachgar (une région d’Asie, une partie de la Chine entourée de désert). Quand Millicent aide une trop jeune fille a accouché et que celle-ci décède, elles vont être accusée de meurtre et sont mises en résidence surveillée. Elles devront s’occuper du bébé, et c’est Evangeline qui s’en chargera. En effet, sa soeur Lizzie se consacre à la photographie et est complètement sous la coupe de Millicent. Cette dernière est bien décidée à transmettre la « Bonne Parole » à une population qui ne les apprécie pas ! Leur sitiation est compliquée, elles doivent apprendre à composer avec les locaux, la milice chinoise et la rebéllion musulmane. C’est une période trouble.

Malheureusement, je n’ai pas été vraiment emportée par l’histoire : elle est agréable mais manquait de rythme, et l’alternance entre passé et présent sans lien apparent avant la seconde moitié n’a pas aidé. Le journal de voyage est finalement surtout la description d’un moment précis et des évènements qui en ont découlé. Si je me suis rapidement attachée à Eva et au bébé Ai-Leen, j’ai trouvé les personnages de Lizzie et Millicent trop peu fouillé. Ensuite, il y a peu de descriptions liées au titre et au voyage.
La partie consacrée à Frieda & Tayeb m’a plus plu, les personnages sont plus fouillés, ils sont plus complexes, et leur quête m’a touchée. Avec cet héritage, ils vont chercher un nouveau sens à leur vie, apprendre à se connaître et leur évolution est intéressante.

Ce qui m’a le plus ennuyé, c’est la fin : il y a beaucoup trop de questions sans réponse, et c’est frustrant car ça n’appelle pas à suite pour autant.

Donc un petit roman sympathique et divertissant mais qui promettait plus que je n’y ai trouvé, une petite déception…

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.