Idéal standard - Couverture

Idéal Standard, Aude Picault

Idéal standard - CouvertureRésumé :

« Claire, trentenaire, infirmière en néonatalogie, voit défiler ses relations amoureuses et désespère de construire un couple – le vrai, le bon, l’idéal. En choisissant de vivre avec Franck, elle croit enfin y être arrivée. Mais la réalité standardisée de ce qui l’attend n’est pas à la hauteur…

Aude Picault aborde avec grâce et humour des thèmes essentiels aux femmes d’aujourd’hui : le couple, le désir, la recherche de soi, la jouissance, etc. Remarquable ! »

Coup de Cœur :

Une bande-dessinée intelligente sur les attentes des femmes actuelles ! Qu’est-ce que nous voulons? Comment réussir à s’épanouir? Sommes-nous obligée de rentrer dans le moule de la société pour être heureuse?

Idéal standard - Autre Case BDClaire est une jeune femme ancrée dans la société d’aujourd’hui : elle a un job qu’elle adore (infirmière en néonatalogie), indépendante, fantaisiste, entourée d’ami(e)s, jolie et pourtant elle ne trouve pas cet homme avec qui elle pourrait enfin fonder une famille, son rêve. Chaque fois qu’elle s’imagine que ça pourrait fonctionner, elle s’imagine un petit déjeuner en famille, et elle est malheureusement victime de désillusions ! Avec ses 30 ans, elle commence un peu à désespérer. Quand elle rencontre Franck, ce n’est pas le coup de foudre, c’est même lui qui va ramer afin d’essayer de la séduire. Finalement, un relation va naître entre eux et ils vont même emménager ensemble ! C’est là que Claire commence à se poser des questions : est-ce vraiment la vie qu’elle veut avoir? Est-elle heureuse? Est-elle épanouie?Idéal Standard - Case BD

L’auteur ne fait pas une énième BD girly, au contraire : ses dialogues sont incisifs, parfois crus. Elle analyse avec beaucoup de finesse, d’acuité et une fausse légèreté la psychologie de son personnage. Elle est ironique, utilise la métaphore et détourne la futilité pour faire passer son message ! Elle n’hésite pas à parler de sujets délicats : l’épanouissement sexuel de Claire, la vulgarité de certains hommes, la fragilité de Jo (la meilleure amie de Claire)…

Le dessin est épuré, les couleurs discrètes et les cases légèrement déstructurées ! Elle maîtrise parfaitement le sens du rythme et la subtilité des ellipses temporelles entre les cases dont le graphisme m’a particulièrement séduite !

Une découverte surprenante, qui met en scène les contradictions des femmes modernes tiraillées entre la conformité sociale et leurs épanouissement personnel !
Une vraie réussite !
Un Coup de Cœur ♥

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.