Je me suis tue - Couverture

Je me suis tue, Mathieu Menegaux

Je me suis tue - CouvertureRésumé :

« Un dîner en ville. Au menu, nourriture bio, affaires et éducation des enfants. Claire s’ennuie et décide de rentrer seule à vélo. Elle ne le sait pas encore mais sa vie vient de basculer. Tour à tour victime puis criminelle, Claire échoue en prison et refuse obstinément de s’expliquer. À la veille de son jugement, elle se décide enfin à sortir de son mutisme… »

Submergée par l’émotion, j’ai failli craquer. J’ai été à deux doigts de tout lui avouer. Je me suis tue.

Coup de Cœur :

Un roman très court, 137 pages, que j’ai lu d’une traite et qui m’a laissé K.O., sans voix, avec cette impression d’être passée sous un rouleau compresseur tellement les émotions sont crues, violentes, intenses et vraies !
Ou comment une famille ordinaire va plonger dans la spirale infernale d’où Personne ne sort indemne !
Claire, parisienne, est mariée à Antoine, ils sont heureux ! Un soir, elle s’ennuie à un dîner d’affaire, elle décide de rentrer, seule et là c’est le mauvais choix, le mauvais embranchement dans sa vie et tout bascule ! De ce choix va en découler de nombreux autres, et ils ne feront qu’enfoncer un peu plus Claire dans un cercle vicieux !

Le rythme est haletant, on s’accroche à Claire, on espère qu’elle pourra se trouver une porte de sortie, et pourtant dés la première page on sait qu’elle va terminer en prison ! Comment une victime peut-elle devenir coupable? Comment a-t-elle pu retourner le monde contre elle? Et surtout pourquoi refuse-t-elle de parler?

Un texte d’une puissance rare, efficace, sans mot superflu, avec une finesse dans le vocabulaire matinée de cruauté et d’une intensité qui m’a laissé sans mot ! Un premier roman parfaitement maîtrisé et totalement réussi !

Une tragédie moderne à découvrir de toute urgence !!!

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.