La Couleur du Lait - Couverture

La Couleur du Lait, Nell Leyshon

La Couleur du Lait - CouvertureRésumé :

« 1831. Mary une jeune fille de 15 ans mène une vie de misère dans la campagne anglaise du Dorset. Simple et franche, mais lucide et entêtée, elle raconte comment, un été, sa vie a basculé lorsqu’on l’a envoyée chez le pasteur Graham, pour servir et tenir compagnie à son épouse, une femme fragile et pleine de douceur. Avec elle, elle apprend la bienveillance. Avec lui, elle découvre les richesses de la lecture et de l’écriture… mais aussi obéissance, avilissement et humiliation. Un apprentissage qui lui servira à coucher noir sur blanc le récit tragique de sa destinée. Et son implacable confession. Nell Leyshon réalise un travail d’orfèvre avec ce portrait inoubliable, ou vibre la voix lucide et magnifique de son héroïne. »

Coup de Coeur :

Il y a des romans pour lesquels on attend beaucoup et on stresse quand on le commence : et si je n’étais aussi emballée que tous les autres? Et si il ne me parlait pas? C’est bien pour ça que je reporté de quelques jours ma lecture car j’avais peur !
Et je n’avais Aucune raison car c’est un petit bijou que j’avais entre les mains qui m’a surpris de pages en pages !

C’est l’histoire de Mary, une jeune fille de 15 ans à peine qui nous raconte sa vie au fil des saisons. C’est une héroïne très attachante car elle est simple, et intelligente : une intelligence de coeur, de la terre et de la vie ! Elle a un sacrée caractère, on pourrait même dire qu’elle est obstinée ! Elle a toujours eu une vie dure vouée au travail de la ferme. Quand elle est envoyée travailler chez le Pasteur du village à cause de sa « patte folle », c’est une nouvelle vie, un rythme et un quotidien différent qu’elle doit assimiler. Ca ne se fera pas sans mal, son franc-parler et son absence de connaissance des moeurs vont beaucoup amuser le Pasteur et son épouse. La relation avec Edna, l’employée de maison sera assez conflictuelle, elles doivent trouver leurs nouvelles places respectives. Il y a aussi Ralph, le fils de ses employeur, qui cherche et veut avant du plaisir et des amusements.

L’originalité de ce beau roman c’est son écriture ! En effet, c’est Mary qui écrit son histoire, elle maîtrise depuis peu la lecture et l’écriture. Et elle est bien décidée à nous raconter les choses le plus fidèlement possible, avec ses mots, ses tournures de phrases malhabiles, ses fautes de grammaire, sa sensibilité, son ressenti, ses émotions ! Je signale l’absence de majuscule, de ponctuation, mais ne vous en offusquez pas, ça n’empêche nullement la compréhension du texte !
Au début j’avoue que c’est un peu déstabilisant, néanmoins je m’y suis très vite habituée, et ça donne un charme supplémentaire au récit, une authenticité et les émotions qui s’en dégagent n’en sont que plus fortes !
Mary divise son récit en fonction des saisons, nous la rencontrons au printemps, ce qui fait des chapitres assez long qui nous plonge dans son quotidien. Nous découvrons la relation pleine de tendresse qu’elle a avec son grand-père, plus compliquée avec ses parents, particulière avec ses trois soeurs, et surtout pleine de douceur avec l’épouse du Pasteur. C’est une femme malade, faible qui a besoin d’aide et de compagnie. La fraîcheur et la naïveté de la jeune fille vont être son rayon de soleil. Ses relations avec le pasteur vont se developper plus tard, elles seront … différentes, elle fera de nouveaux apprentissages, qui la transformeront à jamais !
Sa gentillesse, son honnêté, sa pureté seront bafouées, piétinnées par l’orgueil des hommes, leur impatience, et leur absence de remords !

Et la fin, que dire sinon que je n’aurais JAMAIS imaginé ça ! C’est dans la lignée de l’histoire et pourtant on ne veut pas y croire ! L’auteur amène ses éléments avec habilité et intelligence, elle nous administre un claque magistrale pour clôturer cette terrible leçon de vie !

Je ne vais m’éterniser plus longtemps car j’ai peur de vous spoiler !
C’est un Vrai Gros Coup de Coeur ♥♥♥ que j’ai eu pour ce Magnifique Texte, émouvant, réaliste, surprenant ! Et pourtant ce n’est pas dénué d’humour, au contraire, la vivavcité de Mary, son répondant m’ont fait sourire à de nombreuses reprises ! C’est bourré aussi de petits détails sur son entourage qui le rend véridique et encore plus attachant !

Un roman brut, le journal bouleversant d’une jeune paysanne impuissante qui reflète la triste réalité de son époque !!!

A LIRE !

A DECOUVRIR !

A PARTAGER !!! 

Lu dans le cadre du Challenge XIXème siècle organisé par Fanny du Blog Dans le manoir aux livres

Challenge XIXème siècle

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.