Aventureuse Constance - Couverture

La Famille d’Arsac T.03 Aventureuse Constance, Eléonore Fernaye

Aventureuse Constance - CouvertureRésumé :

« C’est une Arsac, et je tiens de source sûre que l’obstination est un trait de caractère familial…

Londres, 1791. Fuyant les sanglantes représailles qui font suite à la tentative d’évasion de Louis XVI, Constance d’Arsac se réfugie à Londres. Bien décidée à rejoindre sa sœur aux États-Unis, elle parvient à convaincre le capitaine John Hadley de la mener à destination. Ce séducteur invétéré n’est pourtant pas du genre à admettre à son bord des passagères non accompagnées. Tout oppose la jolie veuve aux manières aristocratiques et le marin au long cours. Pourtant, ils se sentent irrésistiblement attirés l’un par l’autre.
La traversée promet d’être mouvementée… »

Mon avis :

Ca y est, je connais enfin la fin des aventures amoureuses de la famille d’Arsac et comment la révolution française à bouleverser leurs vies ! Il y a pas loin d’un an, j’ai lu le tome 2 Audacieuse Sarah qui avait présenté le personnage de Constance et j’étais assez impatiente de connaître son histoire.

Plusieurs années ont passé, la Révolution Française bat son plein, le pays est devenu dangereux pour les gens de la noblesse. Constance fuit sa terre natale, avec sa mère et une domestique. Elles se sont réfugiées à Londres et elles cherchent à rejoindre Philadelphie afin de retrouver sa soeur Elizabeth, son frère Louis et leurs familles respectives. Sa mère a très mal vécu les évènements dramatiques qui secouent l’Hexagone, désormais c’est Constance, et elle seule, qui a la responsabilité de rassembler la famille dans le Nouveau Monde. Grâce aux conseils de leur logeuse, elle rentre en contacts avec le Capitaine John Hadley, le batard d’un des nobles anglais qui scandalise la société par son comportement ! Néanmoins, il est capable de les mener à bon port, et les trois femmes ont grand besoin de quitter l’Angleterre. Bien entendu, leur rencontre sera explosive, et des étincelles vont voler entre eux ! En effet, ils ressentent une forte attirance physique, mais leur différence de rang les retient !

Comme dans les tomes précédents, en plus de l’intrigue amoureuse, l’auteur aborde des sujets plus graves : les enfants illégitimes, la vie des marins, le travail sur un navire pendant la traversée, les risques que cela comporte, la corruption des hommes pour garder une bonne place dans la Société, la fuite de nombreux français pendant la Révolution, le mépris des nobles pour les classes inférieures… C’est bien ficelé et ça se lit très vite, je n’ai pas vu les pages défiler. J’ai apprécié le fait que Constance ne soit pas une jeune pucelle innocente. C’est une jeune veuve qui a déjà vécu pas mal de situations difficiles, elle a appris à s’imposer grâce à son caractère obstiné et n’a pas sa langue dans sa poche, elle a une répartie cinglante et ne craint pas grand chose à part ses émotions face au Capitaine 😉 Il y a aussi un élément qui m’a plus dans son personnage mais je ne dirai rien sinon je vous spoilerai ^^

Leur arrivée aux Etats-Unis sera rude et mettra à l’épreuve la fragile relation qu’ils ont établies !!!

Une jolie romance qui clôture la saga consacrée à la famille d’Arsac. Néanmoins j’aurais espéré un peu plus de rebondissements, de difficultés, de tragédies et la fin est un peu trop facile à mon goût, mais je crois aussi que je deviens plus exigeante ^^
Une fois encore, j’ai apprécié la description des tenues, des lieux, des moeurs, des realtions familiales …
Donc, vivement le nouveau titre d’Eléonore Fernaye 🙂

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.