La ferme du bout du monde - Couverture

La ferme du bout du monde, Sarah Vaughan

La ferme du bout du monde - CouvertureRésumé :

« Cornouailles, une ferme isolée au sommet d’une falaise. Battus par les vents de la lande et les embruns, ses murs abritent depuis trois générations une famille… et ses secrets.1939. Will et Alice trouvent refuge auprès de Maggie, la fille du fermier. Ils vivent une enfance protégée des ravages de la guerre. Jusqu’à cet été 1943 qui bouleverse leur destin. Été 2014. La jeune Lucy, trompée par son mari, rejoint la ferme de sa grand-mère Maggie. Mais rien ne l’a préparée à ce qu’elle y découvrira. Deux étés, séparés par un drame inavouable. Peut-on tout réparer soixante-dix ans plus tard ?
Après le succès de La Meilleure d’entre nous, Sarah Vaughan revient avec un roman vibrant.

Destinées prises dans les tourments de la Seconde Guerre mondiale, enfant disparu, paysages envoûtants de la Cornouailles, La Ferme du bout du monde a tout pour séduire les lecteurs de L’Île des oubliés, d’Une vie entre deux océans et de La Mémoire des embruns. »

Coup de Cœur :

Un roman que j’ai vu circuler un peu partout sur la toile et la blogosphère ! J’avoue que le résumé alléchant et la magnifique couverture l’avait placé en bonne place dans ma liste d’envie ! Encore un grand merci à mon adorable représentante de me l’avoir apporté en épreuves non-corrigées, ça m’a permit de le découvrir, que dis-je, de le dévorer en quelques jours à peine !

Si le roman est l’histoire de deux femmes, enfin trois au final, Maggie et sa petite fille Lucy, il y a un autre personnage central : le ferme elle-même, Skylark ! Elle cristallise les vies des personnes qui à un moment ou à un autre ont vécu entre ses murs !

Lucy, une jeune infirmière en néonatalogie, voit sa vie s’effondrer : son mari, Matt, entretient une liaison, et sous le choc, elle commet presque une faute grave sur un prématuré. Effrayée par tout ce qui lui arrive, elle quitte Londres, sa vie pour retrouver la ferme familiale, sa mère, Judith, sa grand-mère, Maggie, et son frère, Tom, qu’elle a le sentiment d’avoir abandonné depuis le décès de son père. Ce retour aux sources va lui permettre de réfléchir sur son avenir, sur ce qu’elle veut vraiment à l’avenir ! Le petit domaine familiale subit de plein fouet la crise économique, et malgré les nombreux efforts, ils craignent tous de devoir s’en séparer. Lucy pourrait-elle les aider?
En parallèle, on découvre la jeunesse de Maggie pendant la seconde guerre mondiale ! A l’époque, on envoyait les enfants de Londres dans les coins les plus reculés du pays afin de les préserver, de leur permettre de vivre une enfance « normale » et à l’abri du besoin. C’est ainsi que Will et sa petite sœur Alice ont atterrit à Skylark. Ils sont intégrés à la famille de Maggie, et ils aident aux travaux de la ferme. Jusqu’au printemps 1944 qui bouleversera la vie tous le monde, Maggie, Will, Alice et toute la famille !

Je me suis tout de suite attachée aux personnages du passé avec une nette préférence pour Will et Maggie, deux victimes collatérales de la seconde guerre mondiale ! Leurs destins nous prouvent une fois de plus à quel point ce conflit a fait d’innocentes victimes ! Alice est une enfant plus difficiles à comprendre, elle aussi a été touché par les événements, et elle a réagit à sa manière. Comment réagir face à un drame inattendu, surtout quand on est encore une enfant !

Paysage Cornouailles - Photo

Paysage Cornouailles

Un roman riche, un récit à deux époques, des héroïnes fortes et attachantes, un contexte historique marquant, les ingrédients étaient présent pour que la magie fonctionne avec moi ! L’ambiance très marquée des Cornouailles, de la nature, et des liens familiaux sont une autre facette indispensable dans la réussite de l’histoire !
La plume de l’autrice est douce, fluide, elle décrit avec passion la région des Cornouailles, ses qualités, ses défauts et la vie que les fermiers y mènent. Ils sont dépendants des saisons, tributaires du climats, des maladies. C’est une vie faites de sacrifices nombreux et variés ! Il faut du courage, de l’abnégation et une solide confiance en l’avenir, ce qui n’est pas donné à tous le monde !

Une histoire intense, passionnante, avec des personnages charismatiques, des secrets qui apportent bonheur et malheur ! Malgré quelques scènes légèrement prévisibles, j’ai été embarqué par le destin mouvementé de nos héroïnes, et l’autrice a su nous réserver quelques belles surprises, et un dénouement à la hauteur de mes espérances, pas tout à fait un « happy end » !
Un vrai page-turner que j’ai refermé à regrets !

Citation :

On n’a que peu de secondes chances dans une vie et quand elles se présentent il faut savoir les saisir. Tu n’as pas envie de te dire, plus tard : « Ah si seulement… » Tu n’as pas envie d’être rongée par le regret.

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.