La fille qui aimait les abeilles - Couverture

La fille qui aimait les abeilles, Santa Montefiore

La fille qui aimait les abeilles - CouvertureRésumé :

« 1973. Trixie Valentine est amoureuse du leader d’un groupe anglais de rock qui passe l’été sur la petite île au large de Cape Cod (Massachusetts) où elle a grandi. La jeune femme en a assez de sa vie isolée, et rêve des grandes villes du monde. Elle a prévu de quitter l’île à l’automne avec Jasper ; après tout, elle ne veut pas finir comme sa mère, Grace, qui s’occupe des jardins des grands propriétaires depuis qu’elle a quitté l’Angleterre avec son mari, Freddie, à la fin de la guerre. Trixie ne comprend pas non plus l’obsession de sa mère pour les abeilles, et pourquoi elle les regarde s’affairer autour des ruches.

1937, l’Angleterre se prépare à la guerre, et la jeune Grace Hamblin est sur le point de se marier. Mais alors qu’elle est sur le point de s’engager avec Freddie Valentine, elle est déchirée entre cet amour de jeunesse et le superbe aristocrate qu’elle ne pourra jamais épouser, malgré son amour débordant pour lui. Le prix à payer pour faire le bon choix est énorme, et elle transporte sa douleur de l’autre côté de la planète, où Freddie, revenu gravement blessé de la guerre, amène également sa propre douleur, mais aussi un énorme secret. »

Coup de Cœur :

Encore une magnifique découverte à attribuer aux Editions Charleston ! Ma belle aventure Lectrice Charleston touche à sa fin, et je le regrette déjà car elle m’a permis de découvrir des romans superbes, des bloggueuses hyper sympathiques et l’équipe adorable d’une maison d’édition qui a tout d’une grande !

Tout commence, aux Etats-Unis, en 1973, dans une petite ville côtière où tous le monde connait tous le monde. Trixie Valentine, une jeune femme d’à peine 19 ans, est folle amoureuse de Jasper, un jeune anglais qui a fondé un groupe de rock et qui est bien décidé à percer ! Ses parents, Grâce et Freddie, forment un couple assez triste : sa mère se réfugie dans les jardins qu’elle crée et dans sa passion pour les abeilles, son père s’enferme dans son travail d’exploitants de ferme à fruits. Elle refuse de vivre cette vie-là, elle veut de la passion, de l’aventure, et surtout la liberté ! Son comportement ne plait pas aux autres habitants, et ses parents s’inquiète de son enthousiasme, et même si elle ne le voit pas, ils comprennent sa soif de vivre libre et amoureuse. Eux aussi ont été jeunes, et il y a une bonne raison à leur installation sur l’île depuis 27 ans !

En 1933, en Angleterre, à Wallbridge, Grâce Hamblin, est une adolescente de 14 ans, tombe sous le charme de Rufus, le fils du Marquis de Penselwood, l’employeur de son père qui l’élève seul depuis le décès de sa mère. Il est le jardiner et l’apiculteur des châtelains, et sa fille l’aide énormément dans son boulot. Même si elle ne le revoit qu’épisodiquement, la jeune fille qui devient une jolie jeune femme garde toujours dans un coin de son cœur, une place particulière pour Rufus. Au fil des années, elle se rapproche de son ami d’enfance, Freddie Valentine, et ils envisagent de se marier. Elle est devenue une apicultrice accomplie, et sa complicité avec son papa est parfaite. Elle est tiraillée entre son amour sincère pour Freddie et son attirance, son fantasme de jeunesse pour Rufus qui l’entretient sans le savoir avec l’une ou l’autre de ses attentions. Un événement douloureux plus l’entrée de l’Europe en guerre va bouleverser la vie de Grâce et de tout son entourage ! Toute la vie de la jeune femme tourne autour des abeilles, et cette passion ne se démentira jamais au cours de son existence !

A travers l’histoire de Grâce et quelques événements de la vie de Trixie, l’autrice nous raconte la vie d’une jeune anglaise amoureuse de ses abeilles et éprise de liberté ! C’est aussi la vie d’un village qui tourne autour du manoir des châtelains, de l’existence de ces nobles, de l’arrivée de la guerre qui va modifier de nombreux éléments du quotidien et influencer l’avenir, de personnes qui se révèlent ! La vie va réserver de nombreuses surprises aux personnages : parfois heureuses, parfois tragiques, souvent compliquées ! On s’immerge au cœur du village, on s’attache aux personnages, et on découvre des personnalités surprenantes !
J’avoue une préférence pour l’histoire de Grâce, même si j’ai adoré découvrir la vie de Trixie. Elles ont, toutes les deux, du faire des choix douloureux, et continuer d’avancer malgré les obstacles, parfois le découragement : le bonheur n’est pas une destination, c’est le chemin qui y mène !

Un roman passionnant, addictif, empreint de douceur malgré la dureté de certains événements, qui suit sur plusieurs générations le destin de deux familles en Angleterre et aux Etats-Unis. Deux destins de femmes, deux époques, deux pays, une histoire émouvante et romantique !

Lectrice Charleston 2017 - Logo

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.