La Maladroite - Couverture

La Maladroite, Alexandre Seurat

La Maladroite - CouvertureRésumé :

« Diana, huit ans, a disparu. Ceux qui l’ont approchée dans sa courte vie viennent prendre la parole et dire ce qui s’est noué sous leurs yeux : grand-mère, tante, demi-frère, instituteurs, directrices d’école, médecins, assistantes sociales, gendarmes, procureur… – tous impuissants à empêcher la répétition du pire. Ce chœur de voix, écrit dans une langue dégagée de tout effet de style, est d’une authenticité rare.

Un premier roman d’une lecture bouleversante, interrogeant les responsabilités de chacun dans les tragédies de la maltraitance. »

Coup de Cœur :

Je ne peux pas dire que j’ai eu un coup de cœur pour ce roman, j’ai eu un coup au cœur, ça oui ! Un roman de la même trempe que Je me suis tue : ça laisse sans voix, ça révolte, et on tourne les pages sans les voir passer !

Diana, huit ans, est annoncée disparue ! A partir de ce prologue, on va suivre les différentes personnes qui ont approché de plus ou près l’enfant, qui ont compris l’enfer qu’elle vivait et qui ont été incapable de lui venir en aide ! Tous seront les témoins directs ou indirects de son calvaire, de ses peurs, de la comédie de son entourage à son sujet. Certaines personnes vont tenter de réagir, l’enfant rencontrera des médecins, mais là ce sont les pouvoirs publics qui sont d’une lenteur révoltante, et leur peur de se tromper est agaçante à souhait ! La situation s’envenime de plus en plus, on est impuissant jusqu’à l’inéluctable ! Comment réagir quand on soupçonne des violence faites sur un enfant?

Un texte très court, à peine 110 pages, d’une intensité rare, poignant, bouleversant, révoltant et rageant !

Un récit choral choc, d’une juste sobriété, et maîtrisé !

Une histoire terrible, inspirée d’un fait divers qui fait froid dans le dos, et qui m’a scotché dés les premières lignes ! Je l’ai lu d’une traite et je pense pouvoir dire sans me tromper qu’il ne peut laisser personne indifférent !

Une énorme claque !

A lire absolument car ce n’est pas un beau livre, c’est une histoire affreuse qu’il faut partager au plus grands nombre afin que ça n’arrive plus et que ça devienne vraiment de la fiction !!!

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.