La vie est facile, ne t'inquiète pas - CouvertureRésumé :

« Rentrée d’Irlande, Diane est bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l’aide de son ami Félix, elle s’est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire. C’est là, aux « Gens heureux lisent et boivent du café », son havre de paix, qu’elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné, et, surtout, il comprend son refus d’être mère à nouveau. Car elle ne peut se remettre de la perte de sa fille.
Bientôt, un événement inattendu va venir bouleverser les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé.
Aura-t-elle le courage d’accepter un autre chemin ? »

Coup de Coeur :

Comme beaucoup de lecteurs/lectrices, j’étais curieuse de connaître la nouvelle Diane après son retour à Paris, après « Les gens heureux lisent et boivent du café » ! Néanmoins, j’ai eu la patience d’attendre la parution en poche de cette suite 😉

Nous sommes environ un an après le retour d’Irlande ! Diane a repris sa vie en main, elle tient toujours son café littéraire « Les Gens heureux lisent et boivent du café » avec son meilleur ami Félix. Elle a bien avancé dans son travail de deuil et elle accepte même de rencontrer de nouvelles personnes ! Si jusqu’à présent, aucun homme n’a vraiment retenu son attention, elle a repris goût à la vie, elle prend soin d’elle et elle s’épanouit dans son boulot. Et c’est déjà un gros progrès!
Un jour, elle va rencontrer, chez elle justement, Olivier, un homme très doux qui va lui redonner l’envie d’aimer ! Avec lui, elle se sent en paix, elle peut parler de ceux qui lui manquent, il la comprend, ne la brusque pas et il veut sincèrement son bonheur ! En plus, Félix l’adore et ils s’entendent bien !
Seul point sombre, elle n’a plus aucun contact avec ses amis d’Irlande ! Pourtant, Abby & Jack, Judith & Edward lui manquent ! Que deviennent-ils? Sont-ils fachés de son départ précipités? Elle ne se décide pas à reprendre contact, elle craint des reproches et surtout de ne pas savoir gèrer ses émotions !

Un jour, complètement par hasard, elle va devoir faire face à ce passé, et se décider une fois pour toute à prendre certaines décisions ! Un nouveau voyage va s’imposer à elle et peut-être qu’elle trouvera enfin enfin la réponse à ses questions !

Je vais être honnête, j’ai lu ce roman sur une soirée ! Il est aussi fluide & addictif que le premier, j’étais heureuse de retrouver Diane et son entourage ! Elle a évolué, elle est plus indépendante, et j’ai eu une folle envie de visiter sa petite librairie/café ! Félix est toujours aussi agaçant et attachant ! Quand à Olivier, il est juste adorable, c’est vraiment un homme bien (est-il possible que ça existe un homme comme lui?).
Néanmoins je n’ai pas été entièrement emportée par ce roman … Je n’ai pas réussi à suivre la nouvelle Diane, et certaines de ces décisions m’ont semblées trop facile, tout comme le dénouement de l’histoire, surtout la dernière partie : trop rapide, peu surprenante !

Donc un très agréable roman, un beau moment d’évasion, de belles réflexions sur la vie, la mort, l’amour, les relations … Juste un peu trop clichées à mon goût… Une jolie lecture de vacances, d’évasion et d’émotions !
Ma préférence reste pour son second roman « Entre mes mains le bonheur se faufile » 😉

PS : une fois encore la photo de couverture est très jolie ! J’adore !

Citations :

  • C’était une chose d’avoir envie de vivre une histoire et de me sentir prête, c’en était une autre de ne pas faire peur avec mon passé, ma fragilité, les conséquences sur ma vie de femme.
  • La lecture avait toujours été un plaisir pour moi, je souhaitais que les personnes qui fréquentaient mon café le ressentent, le découvrent et tentent l’aventure pour les réfractaires. Sur mes étagères, toutes les littératures se mélangeaient ; le polar, la littérature générale, le roman sentimental, la poésie, le young adult, les témoignages, les best-sellers et les titres plus confidentiels. C’était mon grand bazar où Félix, les habitués et moi nous retrouvions. J’aimais le côté chasse au trésor pour trouver LE livre.
  • Arrêtez de penser que je vais m’écrouler à la première épreuve. Je ne suis plus la même, j’ai pris ma vie en main, je vais bien, je sais ce que je veux.

Intensité du coup de coeur