Effectuez une recherche :

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 110 autres abonnés

CHARLESTON

La violoniste d’Auschwitz, Ellie Midwood

La violoniste d'Auschwitz - CouvertureRésumé :

« À Auschwitz, chaque jour est un combat pour survivre. Alma a le matricule 50381, un nombre tatoué à l’encre bleue sur sa peau. Comme des milliers d’autres, elle est enfermée et séparée de ceux qu’elle aime.

Cette réalité ne pourrait pas être plus lointaine de la vie d’avant pour Alma. Étoile de l’Orchestre Philharmonique de Vienne, ses performances de violoniste ont envoûté les amateurs de musique classique. Nièce de Gustav Mahler, fille d’un violoniste célèbre, elle a même fondé en 1932 un orchestre de femmes. Mais quand les Nazis ont envahi l’Europe, personne n’a pu la sauver…

Dans son malheur, sa chance va être d’être reconnue par l’une des chefs du camp, qui va lui imposer de monter et diriger un orchestre de femmes pour le bon plaisir des SS. Au début, Alma refuse, mais elle réalise rapidement le pouvoir offert par sa position : elle peut sauver des jeunes filles d’une mort certaine.

​C’est ainsi qu’Alma va rencontrer Miklòs, un pianiste talentueux. Au milieu du désespoir, ils vont connaître la joie des répétitions, des notes et des concerts qu’ils donnent côte à côte – tout en priant pour que le cauchemar cesse un jour. Mais à Auschwitz, l’air est contaminé par la mort, et la tragédie est la seule certitude… »

Coup de Cœur :

Merci Laury Anne pour ce roman indispensable ! Il m’a profondément touché, et il a marqué ma fin d’année 2021 ! Tu as le nez pour découvrir des pépites !

C’est le destin légèrement romancé d’Alma Rosé, une prestigieuse violoniste de Vienne. Avec la montée du nationalisme allemand, avec son père, elle a du fuir le pays. Après l’avoir mis a l’abri en Grande Bretagne, elle retourne en territoire ennemis où elle est trahie et envoyée dans les camps en 1943. Sa « chance » sera d’être reconnue avec tous son talent. Elle sera alors transférée au « Blok Musique » où elle devra gérer l’orchestre du camps de Birkenau. Les débuts seront compliqué pour la jeune femme qui est une rebelle dans l’âme. Comprenant rapidement son petit pouvoir et les compensations liées à son statut, elle va se battre pour les filles qu’elle dirige. Elle fera passer l’orchestre de vingt à quarante femmes, avec de meilleures rations de nourriture, plus de confort et surtout une exclusion des listes susceptibles de les envoyer dans les fours crématoires.

Un roman dur, réaliste, très émouvant, hyper documenté. Il décrit une femme d’exception, qui avait une force de caractère incroyable, une endurance rare, une dignité phénoménale qui s’est donnée pour objectif de sauver de nombreuses femmes. Elle s’est investie pour donner de l’espoir, un but,
Elle inspire le respect et l’admiration ! Elle a côtoyé Mengele, et elle a réussi à se faire respecter de lui, L’Ange de la mort…

Une reconstitution minutieuse des camps, du quotidien des prisonniers, des nombreux statuts dont ils pouvaient bénéficier, de la terreur, de la faim, de la cruauté, des moments d’humanité, de la solidarité, des injustices, de la cruauté infinie… L’autrice s’est basée sur le témoignage des femmes et des hommes survivants, et / ou ayant côtoyés Alma. Un réalisme pénétrant, effarant, et prégnant tout au long de la lecture. Les dernières pages sont consacrées aux recherches de l’autrice, à ses sources.

A lire pour ne pas oublier ces horreurs, pour se souvenir de ces innombrables victimes de la barbarie nazie, pour souligner le courage de ces nombreuses personnes qui se battues avec dignité dans ces lieux de mort…

Alma Rosé

Alma Rosé

Intensité du coup de coeur
« »

© 2022 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.