Lady Julia T.01 Le silence de Grey House - Couverture

Lady Julia T.01 Le silence de grey House, Deanna Raybourn

Lady Julia T.01 Le silence de Grey House - CouvertureRésumé :

« Amour et châtiment dans l’Angleterre victorienne…

Londres, 1886. Après avoir reçu une lettre de menace, sir Edward Grey s’effondre et meurt en la présence de son épouse, lady Julia, et d’une assemblée de convives.
Quelque temps plus tard, Nicholas Brisbane, détective privé au charme animal, rend visite à lady Julia et lui laisse entendre que son mari aurait été assassiné.
Déterminés à démasquer le coupable, tous deux s’engagent dans une quête de la vérité qui se révélera aussi surprenante que dangereuse… »

Coup de Coeur :

Ma première Lecture Commune avec Miss Elody du Blog Les confidences de Miss Elody, et ce fut une très belle découverte pour moi ! J’avais déjà lu quelques billets disant que ce n’était pas une vraie romance, mais plutôt une enquête ! En effet, l’histoire d’amour est assez légère, pour ne pas dire inexistante  😉 Néanmoins, ça ne m’a pas déçu car j’étais prévenue, je peux comprendre que d’autres en choisissant un livre chez Milday Romance n’aient pas compris …

Notre héroïne, Lady Julia, vient d’une bonne famille anglaise, elle semble avoir fait un mariage d’amour et non de convenance, comme souvent à l’époque. Néanmoins, il apparaît rapidement que l’amour n’était plus au rendez-vous dans le couple. Le décès soudain de son époux Sir Edward Grey la propulse au rang de veuve dans l’Angleterre à l’époque victorienne : désormais, elle ne vivra plus qu’habillée de noir pendant un an, ne sortira plus en Société. Nicholas Brisbane, un détective privé qui travaillait pour son époux, lui révèle, quelques jours après l’enterremment, que ce dernier aurait été assassiné. Elle est choquée et le renvoye ! Elle découvre sa nouvelle vie de veuve, envahie par la présence de sa tante, son frère Valérius et Simon, le cousin mourant et héritier de feu son époux. Pendant un an, elle va s’ennuyer, chercher de nouvelles occupations, soigner Simon, ranger sa maison londonnienne et faire des découvertes surprenantes, dont une qui lui rappelera la visite de Nicholas Brisbane. Elle décide alors de le rencontrer à nouveau et ils se lancent ensemble dans une enquête périlleuse ! Elle va réveiller des secrets bien enfouis, menacer l’équilibre précaire que Julia a construit au cours des derniers mois.

J’ai vraiment apprécié Julia, c’est une héroïne qui a du mal à trouver sa place, elle est décalée par rapport à la société de l’époque. Elle n’avait pas été surprise du décès de son époux car il était malade et condamné. Il faut la ténacité du détective et de Lady Julia pour trouver la vérité ! Malheureusement, en un an les pistes ont eu le temps de refroidir, les indices et les souvenirs des témoins se sont estompés, et le/la coupable se croit désormais hors de danger, ça risque de le/la rendre encore plus dangereux !

Le début est un peu lent, l’auteur prend le temps d’installer les personnages (il y en a pas mal, et leurs descriptions de bien les différencier) & leurs caractères, l’époque (j’ai vraiment bien aimé la description de la condition de veuve), les traditions, la demeure Grey House, le cabinet de Nicholas Brisbane, un camp tzigane…

Je lis assez peu de polars, donc je suis assez bon public. Les deux personnages font une enquête assez classique, les personnages secondaires qui les entourent apportent de nombreux éléments, du piquant, et tous ont leus importance dans la résolution du problème !
J’ai vraiment bien aimé le jeu du chat et de la souris auquel joue Julia & Nicholas. En effet, ils ont peu de points communs, ils ont une vie très différentes et une place différente dans la Société, ils disputent souvent. Par contre, ils sont tous les deux intelligent, avec un esprit logique, et leurs échanges sont assez vifs et très amusants à lire ! Le personnage du détective est très étrange, et très intriguant. Il apporte beaucoup à l’atmosphère étrange, mystérieuse et énigmatique du roman.

La romance est à peine suggérée, néanmoins, la fin laisse à penser à une suite et j’espère qu’elle y sera developpée ! Milady ne traîne pas trop pour les traduire !!!

Voilà, le lien du billet de Miss Elody, elle a apprécié et attend la suite également 😉

Challenge XIX ème siècle - Photo

Challenge XIX ème siècle
Vittorio Matteo Corcos – Pomeriggio in terrazza

 

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.