Effectuez une recherche :

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 63 autres abonnés

CHARLESTON

Le cœur converti, Stefan Hertmans

Le cœur converti - CouvertureRésumé :

« Lorsque Stefan Hertmans apprend que Monieux, le petit village provençal où il a élu domicile, a été le théâtre d’un pogrom il y a mille ans et qu’un trésor y serait caché, il part à la recherche d’indices. Une lettre de recommandation découverte dans une synagogue du Caire le met sur la trace d’une jeune noble normande qui, à la fin du onzième siècle, convertie par amour pour un fils de rabbin, aurait trouvé refuge à Monieux.
La belle Vigdis est tombée amoureuse de David, étudiant à la yeshiva de Rouen. Au péril de sa vie, elle le suit dans le Sud, commence à prier son dieu et devient Hamoutal. Son père ayant promis une forte somme à qui la ramènerait, des chevaliers se lancent à sa poursuite. Puis les croisés, de plus en plus nombreux sur le chemin de Jérusalem, semant mort et destruction dans leur sillage, s’intéressent à cette femme aux yeux bleus.
C’est le début d’un conte passionnant et d’une reconstruction littéraire grandiose du Moyen Âge. S’appuyant sur des faits et des sources authentiques, cette histoire d’amour tragique, menée comme une enquête, entraîne le lecteur dans un univers chaotique, un monde en pleine mutation. Stefan Hertmans nous offre aussi un roman contemporain, celui d’une femme en exil que guide l’espoir. »

Coup de Cœur :

Ma deuxième lecture de le Rentrée Littéraire 2018, et j’ai été complètement conquise ! J’avais déjà entendu énormément de bien de son premier roman Guerre et Térébenthine, quand nous avons reçu celui-ci en service de presse au travail, j’ai sauté sur l’occasion de découvrir la plume de l’auteur, un belge en plus !

Stefan Hertmans nous offre un texte particulier, c’est un mélange de roman, de témoignage, de biographie, d’essai : un objet littéraire qui plonge les lecteurs mille ans en arrière, à partir de 1091, dans la vie compliquée de la jeune Vigdis. Cette dernière tombe éperdument amoureuse d’un jeune juif, fils d’un rabbin influent, David. Par amour, elle qui tout : sa ville natale, son confort, sa famille et sa religion. Dés le départ, elle se lance dans un combat quotidien en fuyant les chevaliers à leur poursuite, en cherchant sa foi. La belle jeune femme blonde aux yeux bleus ne laisse personne indifférent, elle ne se fond pas dans le paysage. Réfugiés dans un petit village isolé dans le Sud, ils mènent une petite vie tranquille quand l’Histoire va les rejoindre et bouleverser cruellement leur existence…

L’auteur va apprendre fortuitement l’existence de la jeune femme et du pogrom qui blessé mortellement Monieux, il y a plus de mille ans, ainsi que le trésor qui y serait enfoui. Il va enquêter sur les événements et suivre les pas de Vigdis, devenue Hamoutal, à travers son long périple qui l’emmènera de Rouen au Sud de la France et plus loin encore… Il nous raconte comment ça va le bouleverser, le faire voyager et lui donner un belle leçon de courage, d’abnégation et d’histoire.

A travers la vie de Vigdis, descendante d’un viking chrétienne convertie au judaïsme par amour, on découvre la vie au Moyen-Âge que ce soit en villes ou dans les villages, les manières de se déplacer, la puissance de l’Eglise, la naissance des Croisades qui vont ravager l’Europe et créer de vives tensions avec l’Orient. C’est soigneusement documenté, accessible et littéralement passionnant !

Le récit alterne judicieusement le présent et le passé. Au début c’est un peu déstabilisant, puis on s’habitue et surtout ça devient des bulles de douceur dans une histoire qui devient de plus en plus tragique.

La plume de l’auteur est empreinte de majesté, de lyrisme, elle allie le romanesque au sérieux des faits réels. Je me suis laissée envoûter par cette histoire, j’ai été touchée par le destin de cette femme et le parcours de Stefan Hertmans pour la comprendre. Le livre est à la fois sérieux et sensible, les faits et la romance soit scrupuleusement raconté avec la touche d’imagination pour en faire une histoire fluide.

Un beau coup de cœur pour l’histoire de Vigdis, la sensibilité et la plume de l’auteur !

Citations :

– « Elle va prier le matin dans la petite chapelle et demande au dieu des Chrétiens de lui pardonner d’appartenir à présent au dieu juif. Mais elle sait qu’elle implore toujours le même dieu: cette voix désespérée, secrète, au plus profond d’elle- même. »

– « Les yeux remplis de lumière et d’enchantement »

– « Passe ton chemin, choisis un autre homme, échappe à ce sort, fuis ce qui t’attire. »

– « La haine au sein de la société se contracte comme un muscle. »

– « Elle irrite le cœur à éponger les pleurs jusqu’à l’infini. »

–  » Ici, la fille chrétienne d’un viking devient la belle-fille séfarade de Todros grand rabbin de la France méridionale. »

– « On continue de respirer donc, on ne meurt pas. »

Intensité du coup de coeur
« »

© 2018 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.