Le liseur du 6h27 - Couverture

Le liseur du 6h27, Jean-Paul Didierlaurent

Le liseur du 6h27 - CouvertureRésumé :

« Employé discret, Guylain Vignolles travaille au pilon, au service d’une redoutable broyeuse de livres invendus, la Zerstor 500. Il mène une existence maussade mais chaque matin en allant travailler, il lit aux passagers du RER de 6h27 les feuillets sauvés la veille des dents de fer de la machine… »

Coup de Coeur :

Un roman efficace dans le bon sens du terme : drôle, original, et vraiment très sympathique !

Il possède un style particulier qui mélange une touche humour, un brin de folie et une belle tranche d’humanité !
Son personnage principal Guylain Vignolles ( et non comme beaucoup l’ont appelé Vilain Guignolle) est attachant dans sa petite vie étriquée qu’il partage avec son poisson rouge (qui est également son confident ^^) Rouget de Lisle. Il fait un métier qui lui déplait fortement, il vit dans des habitudes tristes et monotones. Autour de lui gravitent des personnages secondaires hauts en couleur, bizarres, loufouques et vraiment géniaux ! Il y a d’abord Yvon, le gardien de la barrière de l’usine qui ne s’exprime qu’en alexandrins, Guiseppe son ancien collègue dont les jambes ont été dévorées par la Chose lors d’un entretien, les soeurs Delacôte rencontrées dans le RER qui écoutent religieusement ses lectures matinales et enfin il y a Julie qui a égaré sa clé USB dans le RER et dont les petits textes vont changer la vie de notre héros ! Il faut croire en l’espoir !

Un texte émouvant qui oscille entre conte et fable avec poésie et sensibilité !
Une jolie fantaisie empreinte de tendresse, de délicatesse et de douce folie ♥

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.