Le Pianiste d'Hartgrove Hall - Couverture

Le pianiste d’Hartgrove Hall, Natasha Solomons

Le Pianiste d'Hartgrove Hall - CouvertureRésumé :

« Fox, célèbre compositeur à la carrière magistrale, ne peut plus écrire la moindre note et s’isole dans sa superbe demeure de Hartgrove Hall. Sa femme bien-aimée vient de mourir et la vie a perdu toute sa saveur. Un jour, il découvre que son insupportable petit-fils de quatre ans, Robin, est un prodige du piano. La musique revient alors dans la vie de Fox, qui se voit forcé de renouer avec sa famille au passé douloureux.

Un demi-siècle plus tôt, Fox et ses deux frères, Jack et George,s’installent à Hartgrove Hall, bien décidés à sauver des ruines le splendide domaine familial. Mais l’arrivée de la chanteuse vedette des années de guerre, la ravissante Edie Rose, au bras de Jack emmêle les fils de l’amour et du devoir(…).

Avec lyrisme et tendresse, Natasha Solomons nous livre un nouveau roman enchanteur sur la transmission et la réconciliation. »

Coup de Cœur :

Natasha Solomons est une autrice que j’apprécie énormément, j’ai lu tous ses romans traduits, avec une grosse préférence pour Le Manoir de Tyneford, puis Jack Rosenblum rêve en anglais et enfin La Galerie des maris disparus. J’étais très impatiente de découvrir ce nouveau titre, j’étais sûre qu’il m’emmènerait tout droit en Angleterre, avec ses délicieuses habitudes typiquement british !!! Et je n’ai pas été déçue, j’ai été transportée et charmée !

Un roman qui nous emmène à deux époques qui ont vu passer un bouleversement important dans la vie de Harry Fox-Talbot ! En mars 2000, il enterre son épouse bien aimée, Edie, et il se retrouve seul dans sa maison. En plus, même la musique qui a toujours été son réconfort lui est impossible : il n’arrive plus à jouer no à composer … Une après-midi, alors qu’il garde, un peu par hasard, Robin, son petit-fils doté d’une énergie folle, que ce dernier est particulièrement doué au piano alors qu’il a à peine 4 ans ! Cet événement va lui redonner envie de vivre, et de s’occuper de ce gamin, surdoué de la musique, avide d’apprendre et très attachant ! Et malgré lui, Fox va replonger dans son passé, il y a plus de 50 ans, il y a des bons, des moins bons et carrément de mauvais, très mauvais souvenirs … Il doit les accepter, il sera heureusement bien entouré par ses filles, Clara et Lucy, et ses vieux amis musiciens également : Marcus, John et Albert.

En novembre 1946, Harry Fox-Talbot, ses deux grands frères, Jack le séducteur, et Georges le silencieux, et leur père, le Général Fox-Talbot récupère Hartgrove Hall, le manoir familial, qui a été réquisitionnée par l’armée pendant la guerre, et qui a grandement souffert pendant ces sept longues années. Les trois fils sont bien décidé a sauver le domaine de la ruine promise. Ils sont bourrés de bonne volonté, et de courage. Il leur manque par contre l’argent, la connaissance de la terre et de la main d’oeuvre ! L’arrivée de la jolie Edie Rose, jeune chanteuse populaire rendue célèbre par ses chansons patriotiques pendant la guerre, et petite amie de Jack va amener de la tension entre les frères… Comment vont-ils gérer tout cela?

Une saga familiale très agréable à lire qui nous plonge en Angleterre, bercée par les musiques qui accompagnent toute la vie de Fox : les plus grands moments de son existence sont rythmés par des chansons, des musiciens… Une histoire douce-amère, touchante et pleine de tendresse, elle nous raconte la vie d’un manoir, d’une famille, d’un piano, d’une passion, et de la transmission d’une connaissance à la génération suivante. L’autrice aborde aussi des thèmes plus grave avec empathie : le deuil, la culpabilité, le pardon et la réconciliation.

Un roman typiquement british, lumineux, aux personnages attachants et à l’histoire émouvante qui se déguste comme de la musique classique, avec une bonne tasse de thé !

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.