Les Fleurs de lune - Couverture

Les fleurs de lune, Jetta Carleton

29Les Fleurs de lune - CouvertureRésumé :

« Début du XXe siècle. Dans leur ferme du Missouri, Matthew et Callie Soames élèvent leurs quatre filles, aux personnalités différentes mais au caractère bien trempé : Jessica leur brisera le cœur en s’enfuyant dès sa dix-huitième année, Leonie tombera amoureuse de l’homme dont il ne fallait pas s’amouracher, Mary Jo s’arrachera au cocon familial pour aller faire carrière à New York, et le destin de Mathy, l’enfant sauvage, se conclura par la plus terrible des tragédies. Ces années durant, malgré chagrins et déceptions, les Soames parviendront, malgré tout, à préserver les liens d’amour, qui forment le ciment même de leur famille. Une magnifique chronique romanesque, toute imprégnée des odeurs de l’Amérique profonde. »

Coup de Coeur :

En fouillant, j’ai retrouvé quelques mini billets rédigés il y a quelques années sur des romans qui m’avaient profondément touchés dont celui-ci ! Je l’avais dévoré en quelques jours à peine, un vrai gros coup de coeur ♥ pour cette histoire et cette auteur. C’est le seul roman qu’elle a écrit et je le regrette, car j’aurais adoré lire d’autres textes de sa plume !

Nous découvrons une saga familiale réaliste, émouvante et toute en délicatesse dans le Missouri au tournant du XXIème siècle. Le roman est séparé en six parties : une pour chaque membre de la famille qui nous raconte quelques-uns des éléments décisifs de leur histoire et des conséquences sur leurs existences. A travers leurs regards, nous apprenons à comprendre leurs vies, leurs pensées, les relations qu’ils entretiennent, leurs évolutions, leurs personnalités tellement différentes, les choix de vie si différent qu’ils font, et l’amour qui continue de les unir malgré tout !
Une description minutieuse de la vie à l’époque mais surtout des différents personnages qui évoluent au cours de l’histoire. On s’y attache, on suit leurs péripéties avec affection, et on les admire aussi car la vie de femmes à l’époque était plus compliquée à l’époque ! Une « autopsie » familiale incisive et intelligente qui fige la vie campagnarde dans l’Amérique profonde !

L’auteur a fait preuve d’une plume addictive, sensible, et très fluide !!!

Un best-seller aux Etats-Unis lors de sa sortie dans les années 60 qui mérite d’être redécouvert !
Il plaira forcément à ceux qui ont adoré « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » d’Harper Lee !!! Et que je dois encore découvrir 😉

Citation :

« Peu à peu nous cessâmes de parler. Le silence se fit intense. A tout moment les fleurs allaient s’ouvrir. […]Une feuille bougea. Mais non, on l’avait imaginé ! Mais si, elle bougeait ! Un léger spasme vint agiter le long bouton. Lentement d’abord, puis de plus en plus vite, le cornet vert s’ouvrit et le blanc des pétales commença à apparaître, puis à s’arrondir et à s’élargir jusqu’au moment où, enfin, fut complètement déployée, lumineuse et parfaite, la fleur de lune. »

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.