Les jours meilleurs - Couverture

Les jours meilleurs, Cecelia Ahern

Les jours meilleurs - CouvertureRésumé :

« Kitty est dans l’impasse. À force de dévoiler la vie privée des gens dans la presse à scandale, elle s’est acquis une réputation désastreuse et sa carrière de journaliste piétine. Pire encore, elle ne supporte pas d’avoir déçu Steve, son meilleur ami, une des rares personnes dont l’opinion compte à ses yeux. Comme un malheur n’arrive jamais seul, elle comprend que Constance, la femme qui lui a tout appris, vit ses derniers instants. Kitty demande à son amie de lui confier sur son lit de mort l’histoire qu’elle a toujours rêvé d’écrire. Mais la réponse arrive trop tard, sous la forme d’une liste de cent noms, sans aucune explication. Déterminée à résoudre l’énigme, la journaliste part à la rencontre de ces inconnus. Cette enquête va lui permettre de découvrir des aspects pour le moins inattendus de la vie de Constance, et peut-être même de trouver un sens à la sienne. »

Coup de Cœur :

Il n’y a pas loin de dix ans, lors de sa parution en poche, j’ai découvert, dévoré et ADORE PS : I love You, le premier roman d’une jeune autrice irlandaise, Cecelia Ahern. Malgré ma folle envie de découvrir d’autres romans d’elle, je n’avais pas encore osé en ouvrir . Grâce à Guillaume, j’ai eu le bonheur de lire son tout nouvel opus pendant mes vacances !

Kitty, l’héroïne, est une jeune femme complexe, complètement perdue suite à une grosse erreur professionnelle ! Elle est journaliste, et depuis qu’elle a été engagée dans une émission de télé-réalité, elle court après le scoop qui va la rendre célèbre ! Son ambition débordante la pousse à faire une enquête sur une suspicion de pédophilie chez un professeur. Malheureusement, elle a été manipulée, et elle est désormais attaquée au tribunal avec l’émission. De nombreux journalistes et anonymes la traînent dans la boue, et ils lui pourrissent l’existence.
Son meilleur ami, Steve, est déçu, et elle a beaucoup de mal à l’accepter car c’est son principal soutien depuis des années.
Au même moment, son mentor et sa meilleure amie, Constance, est mourante. Elle lui confie une ultime mission, assez inattendue. Malheureusement, elle va décéder avant d’avoir l’occasion de lui en expliquer les tenants et les aboutissants. Elle va simplement hériter d’une grande enveloppe en papier kraft qui contient une liste de cent noms et prénoms. Qui sont-ils? Pourquoi Constance les a-t-elle rassemblé? Quel est le lien qui les unit? Afin de lui rendre un dernier hommage, elle doit rédiger un article en très peu de temps.

A travers son enquête, Kitty va de nombreuses rencontres, et ces dernières vont lui permettre de réfléchir sur sa vie, ses ambitions réelles, les conséquences de ses actes, la culpabilité, l’importance de l’honnête et d’être soi-même. L’autrice nous conte une histoire faussement légère : sous le couvert d’une romance, elle nous parle avec délicatesse du deuil, l’amour, l’amitié, d’espoir, de courage. C’est finement analysé, raconté avec fluidité, une pointe d’humour, une bonne dose de positivité, et l’héroïne est rapidement attachante ! Le roman se lit rapidement, et le dénouement est original ! Une jolie leçon de vie : on a tous droit à l’erreur, le plus important c’est de le comprendre, et surtout d’avancer !

Un excellent feel-good book !

PS : il faut vraiment que je lise d’autres romans de cette autrice !

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.