Les petites lectures de Scarlett

"Une pièce sans livre est comme un corps sans âme" Cicéron

Les Mondes de Sam - Couverture

Les Mondes de Sam, Keith Stuart

Les Mondes de Sam - CouvertureRésumé :

« Le pédiatre nous a annoncé que Sam se situait dans la partie haute du spectre de l’autisme. Les moins atteints. Il a des difficultés de langage, redoute les interactions sociales, déteste le bruit, et devient agressif quand il a peur. Mais le message est clair : nous ne sommes pas à plaindre par rapport à d’autres parents.

Avant, Alex et Jody s’aimaient. Mais leur couple est mis à rude épreuve depuis la naissance de Sam. Leur fils, atteint d’autisme, n’est pas un enfant comme les autres. À force de fuir ses responsabilités de père, Alex condamne Jody à porter un fardeau trop lourd, et la séparation devient inévitable. Du jour au lendemain, il se retrouve au chômage, à squatter le canapé de son ami Dan, et se sent totalement démuni quand il doit assumer la garde de son fils. Mais ce dernier va l’initier à un jeu vidéo qui va l’aider à se sortir de cette impasse : Minecraft. Ensemble, ils vont poser les bases d’un autre monde et d’une relation nouvelle. »

Coup de Cœur :

Un roman qui sent le vécu ! L’auteur a lui-même un enfant autiste, et c’est ce jeu qui lui a permit de créer de nouveaux lien avec ce fils différent.

Alex est un homme pour lequel j’ai tout de suite eu de l’empathie, néanmoins j’ai eu envie, à de nombreuses reprises, de le secouer ! Il se complaît dans son malheur, et ne se donne pas les outils pour s’en sortir. J’ai admiré dés le départ le courage et l’abnégation de Jody, on sent bien qu’elle est à bout et qu’elle a besoin d’un coup de mains.
Quand Alex se retrouve à squatter le canapé de son meilleur ami, Dan, au chômage et que sa petite sœur revient de son périple autour du monde, on sent qu’il est complètement paumé : un petit garçon dans le spectre haut de l’autisme, un couple qui part à la dérive, un job qui n’existe plus, et en prime une grosse culpabilité issue de l’enfance toujours pas résolue, la vie de du jeune homme est trop compliquée, et il est malheureux ! Heureusement, il peut compter sur des amis fidèles pour l’épauler et l’encourager. Sa femme ayant retrouvé un boulot à mi-temps, il va devoir aussi passer plus de temps avec Sam, son fils de huit ans. Les débuts seront chaotiques, et il va souvent baisser les bras à cause de son incapacité à communiquer avec lui et son manque de patience.
Heureusement, un jour le jeu Minecraft va entrer dans la vie de Sam, et il va comprendre que ce jeu permet à l’enfant de se canaliser. L’arrivée de cet élément dans leur vie va être le début d’une nouvelle relation ! Ensemble, ils vont construire un monde virtuel, main dans la main, ils partagent de purs moments de communion, et de partage ! Et ce sont les bases d’une vraie relation père-fils qui vont être créées. Ca ne sera pas tous les jours faciles, il y aura de nombreuses rechutes, pourtant ces quelques heures de jeu redonnent espoir à Alex !

Un roman lumineux, touchant, émouvant qui démontre que certains jeux vidéos, bien utilisés, peuvent changer une vie! L’histoire est racontée avec pudeur et vérité, des touches d’humour et d’autodérision, sans tombé dans le pathos ou le vulgaire. Il y a un grand respect de l’auteur pour la maladie, les personnes qui en sont touchées, leur entourage et le personnel soignant !
Un récit juste, sensible, remplis d’amour, de tendresse et de réalisme !

Une très belle découverte sur la différence, la communication, l’espoir et la vie!

Intensité du coup de coeur
« »

© 2018 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.