Les Révolutions de Jacques Koskas - Couverture

Les révolutions de Jacques Koskas, Olivier Guez

Les Révolutions de Jacques Koskas - CouvertureRésumé :

« Jacques Koskas veut vivre sa vie, mais laquelle ? Il rêve d’aventures tout en savourant les petits plats de sa maman, oscille entre son pur esprit et la chair accueillante de ses maîtresses, sert de guide à un joueur de foot sous le soleil du Brésil et songe à ressusciter l’empire austro-hongrois…
Jacques jouit, mais avec entraves. Jacques pense la révolution, mais sexuelle.
Notre héros impossible, journaliste à La Turbine, se cherche et mène son épopée vers la seule cohérence que lui permet son destin. »

Mon Avis :

Franchement une déception ! Le bandeau « Réjouissant au possible. David Foenkinos » m’a induit en erreur : je m’attendais une histoire loufoque et originale, un héros agaçant et attachant ! Alors, pour le dépaysement, j’en ai eu, mais pour le reste, je suis restée en dehors de l’histoire… Je n’ai pas réussi à éprouver de l’empathie pour Jacques, il m’a agacé au début, puis au fil des pages il m’a énervé, et surtout je n’avais plus envie de le continuer. Comme le bouquin faisait à peine 300 pages, je l’ai lu jusqu’au bout car je suis optimiste et j’espérais que la fin releverait mon opinion. Malheureusement ce ne fut pas le cas, elle ne m’a pas semblé cohérente du tout, et j’ai eu l’impression qu’elle arrivait sans aucune justification. Elle m’a carrément déçue et limite fâchée …

Donc je me suis ennuyée, j’ai été agacée et je l’ai refermé avec soulagement.
Dommage car il y avait un potentiel, la plume est agréable à lire, mais je n’ai pas été touchée…

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.