Effectuez une recherche :

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 97 autres abonnés

CHARLESTON

Les veuves de Malabar Hill, Sujata Massey

Les veuves de Malabar Hill - CouvertureRésumé :

« Bombay, 1921.

Perveen Mistry travaille dans le cabinet d’avocats de son père, devenant la toute première femme avocate en Inde. Un statut qui ne manque pas de faire débat, alors que seuls les hommes sont autorisés à plaider au tribunal… Mais quand un meurtre est commis dans une riche maison musulmane pratiquant la purdah (séparation stricte des femmes et des hommes), elle est la seule à pouvoir mener l’enquête.

Faisal Mukri a été retrouvé poignardé à Malabar Hill, chez son ancien employeur, Omar Farid, un riche marchand, lui-même décédé quelques semaines auparavant. Les potentielles témoins du crime sont ses trois veuves, vivant recluses dans une partie de la maison interdite aux hommes. Perveen arrivera-t-elle à comprendre ce qui s’est réellement passé ?

Une enquête passionnante, qui nous plonge au cœur de la société indienne du début du XXe siècle et de la place qu’y occupent les femmes. »

Coup de Cœur :

Les éditions Charleston ont le chic pour me faire sortir de ma zone de confort et pour proposer des romans originaux !
Je les remercie chaleureusement pour l’envoi des épreuves non-corrigées, je me suis régalée !

Perveen Mistry est la toute première femme avocate du pays, même si elle n’a pas encore le droit de plaider au tribunal. Elle s’occupe d’un délicat dossier de succession pour les trois épouses d’un riche marchand musulman décédé il y a quelques semaines. La jeune femme est bien décidée à défendre au mieux leurs intérêts face à l’exécuteur testamentaire de leur époux qui ne semble pas s’inquiéter de leur avenir.

Quand un meurtre est commis dans la maison des veuves, elle va tout mettre en œuvre afin de les protéger et de les défendre au mieux. Une affaire complexe pour la police car seule une femme peut les rencontrer pendant la période de deuil.

Cornelia Sorabji - Photo

Photo de Cornelia Sorabji, la première femme avocate d’Inde qui a inspiré le personnage de Perveen

Perveen est une jeune femme intelligente, obstinée, courageuse, attachante, déterminée, pleine de ressources et avec une incroyable force de caractère. Et surtout, elle a la chance d’être soutenue et entourée par son père.

Une histoire passionnante, avec plusieurs flashbacks expliquant la nature profonde de son héroïne. Grâce à son histoire et à celles de ses clientes, l’autrice nous en apprend plus sur la conditions des femmes, leurs nombreux combats pour leurs droits, surtout en ce qui concerne le mariage. Certaines pratiques et traditions qui leurs sont infligées m’ont littéralement révoltées !

L’autrice offre une histoire riche, complexe qui m’a vraiment immergé dans la culture très vaste de l’Inde, avec ses différentes spiritualités, ses nombreuses communautés, sa dépendance à la Grande Bretagne, ses traditions, sa richesse culturelle… Elle utilisé un vocabulaire soigné, et parfaitement adapté, j’étais heureuse d’avoir un lexique à la fin du roman !

Un vrai voyage au cœur de l’Inde des années 1920

Dépaysant, instructif, immersif, un roman que je recommande !!!

Lectrice Charleston 2017 - Logo

Intensité du coup de coeur
« »

© 2020 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.