L'été du cyclone - Couverture

L’été du cyclone, Beatriz Williams

L'été du cyclone - CouvertureRésumé :

« Lily, tenue par le charme discret de la timidité, et Budgie, débordante de cran et d’assurance, sont amies depuis l’enfance. Si différentes mais inséparables, elles traversent avec insouciance les années fac dans la bonne société new-yorkaise. Jusqu’à l’hiver 1931 où elles se perdent de vue.

Quand Budgie réapparaît, sept ans plus tard, c’est à Seaview au bras fier de son mari Nick Greenwald, celui que Lily a tant aimé, celui pour qui le coup de foudre avait été immédiat. Entre silences, accrocs et gênes, des liens vont alors se nouer, se renouer, des langues se délier révélant les trahisons, faisant émerger secrets enfouis et vérités nécessaires. Alors qu’au large menace la tempête… »

Coup de Coeur :

Magnifique ! Addictif ! Haletant !

J’ai adoré et dévoré ce roman ! Merci beaucoup à Aurélie du blog Une valise remplie d’histoire de me l’avoir chaudement recommandé !

Ce roman fait partie de ces textes qu’il est très compliqué de chroniquer car il touche très profondément, je me suis attachée à certains personnages, et je voudrais tellement les retrouver dans une autre histoire …

Toute l’histoire est racontée par Lily, une jeune femme de la bonne société américaine conservatrice. Elle est discrète, timide et dévouée. Sa meilleure amie, Budgie, est son opposé : extravertie, insouciante, elle croque la vie à pleine dents sans regarder aux conséquences. Grâce à elle, Lily va rencontrer lors d’un match de football Nick Greenwald, le quaterback de l’équipe, et un ami d’un petit ami de Budgie, Graham. C’est le coup de foudre immédiat entre les deux jeunes gens et ils vont très rapidement se revoir et commencer une relation !
Puis nous retrouvons Lily lors de l’été 1938, elle est célibataire, elle s’occupe de sa petite soeur, Kiki, et de sa maman. Elle n’avait plus de contact avec Budgie depuis sept ans déjà, lorsque cette dernière revient dans leur cité balnéaire Seaview à Rhode Island au bras de son récent mari, Nick Greenwald ! C’est le choc pour Lily, surtout que Kiki va immédiatement s’attacher au jeune homme, l’obligeant à avoir plus de contacts qu’elle ne le désire avec eux !

Un climat, malsain, empli de tensions, de non-dits, de rumeurs, va animer toute la petite communauté ! Nous allons également replonger dans le passé à travers les souvenirs de la douce Lily, dans les derniers mois de l’année 1931 qui ont vu naître son histoire d’amour avec le mystérieux Nick Greenwald. Nous y découvrons une jeune fille naïve, emplie de rêves et d’illusions qui se construit un avenir qu’elle imagine heureux et radieux, près d’un homme qu’elle aime et qui l’aime, entourée de sa famille et de ses amis. Quelques années plus tard, c’est une vie très différente qu’elle mène et elle pense qu’il est est désormais impossible de la modifier.

L’auteur a construit intelligemment son intrigue en alternant les deux époques, en apportant progressivement les réponses à nos questions. La situation se révèle de plus en plus complexe, avec des ramifications que je n’aurais imaginé et qui réveille de vieilles rancoeurs endormies et de vilains secrets soigneusement enfouis ! L’été 1938 sera riche en émotions, en découvertes, en trahisons, en remises en questions pour Lily, il changera à jamais sa vie ! En plus de notre héroïne, Budgie et Nick, il y a toute une brochette de personnages qui vivent autour et avec eux : Graham Pendleton, Tante Julie, Mme Hubert… Ils dégagent tous énormément d’émotions : empathie, haine, dégoût, mystère, amour…

En plus d’une belle histoire, l’autrice s’est soigneusement documentée sur la vie à l’époque, les mœurs, les coutumes, les habitudes, les mentalités, et c’est un beau tableau que nous découvrons au fil des pages ! Nous découvrons la vie après la crise financière, la montée du nazisme en Europe et ses conséquences aux Etats-Unis, le racisme latent… Elle nous décrit aussi avec minutie la vie dans la station balnéaire, les tenues, les lieux, l’ambiance, la musique, les repas … C’est très instructif et véritablement immersif !

Donc un énorme coup de cœur ♥♥♥ pour ce roman qui allie avec brio secrets de famille et peinture des mœurs des années ’30 aux Etats-Unis !

Si vous désirez quelques photos de l’époque, dont celle ci-dessous est tirée, je vous recommande le site de l’autrice 🙂

Seaview-Collage

Seaview-Collage

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.