Effectuez une recherche :

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 64 autres abonnés

CHARLESTON

Lion, Saroo Brierley

Lion - Couverture du LivreRésumé :

« C’est un jour comme un autre dans la vie de Saroo. Le garçon, âgé de cinq ans, est dans une gare du fin fond de l’Inde en train de ramasser quelques pièces lorsqu’il monte dans un train à quai.
Le lendemain, Saroo se réveille à Calcutta. Dans l’immense ville, il est complètement seul, sans aucun papier. Il est recueilli par un orphelinat où, quelques mois plus tard, un couple d’Australiens va l’adopter.
Saroo grandit, mais, depuis l’Australie, il pense toujours à sa famille biologique. Pendant 25 ans, il scrute les rues et les villages indiens sur Internet, à la recherche d’images familières. Et là, le miracle se produit… L’orphelin va alors se lancer dans un long voyage pour enfin retrouver sa mère et rentrer à la maison.

L’émouvante histoire qui a inspiré le film Lion d’un petit garçon qui, d’un continent à l’autre, a cherché sa mère pendant 25 ans. »

Coup de Cœur :

J’ai pour la première fois entendu parler de ce bouquin car j’ai vu la bande-annonce de son adaptation cinématographique avec Dev Patel (l’acteur révélé par le superbe Slumdog Millionnaire), quand j’ai appris que c’était tiré d’un livre, j’ai su que je voulais le lire !

Saroo Brierley et Dev Patel - Photo

Saroo Brierley et Dev Patel

Un garçonnet de 5 ans à peine, Saroo, va se perdre dans Calcutta. Il s’endort dans un train à quai alors que son grand frère, Guddu, est parti mendier, quand il se réveille le train est en marche, et il ne pourras pas en sortir avant d’arriver à la mégapole. C’est la peur qui attend l’enfant : une ville qu’il ne connait pas, qui ne parle pas la même langue que lui, et surtout tout seul ! Les premiers jours seront compliqué, il va bénéficier d’une chance exceptionnelle et atterrir dans un orphelinat. Après une démarche minimal pour retrouver sa famille, il est déclaré orphelin, et là c’est sa plus grande chance il est adopté par un couple d’australiens et va vivre chez eux en Tasmanie. Il n’oubliera jamais son pays d’origine, généreusement soutenu par ses ses parents adoptifs. Ces derniers écouteront ses souvenirs, les inscriront et se feront aider dans les premiers temps par des interprètes afin de communiquer au mieux avec Saroo. Il passera une enfance et une adolescence heureuse, même si l’arrivée d’un frère adoptif, indien lui aussi, Mantosh, apportera des complications car l’enfant est bien plus traumatisé que Saroo, il a subit de nombreuses violences physique et psychologiques qui l’ont marqué à vie. C’est quand il commence ses études supérieures qu’il commence à rechercher sa ville natale, dont il ne connaît que le nom, grâce à Google Maps. C’est un travail de longue haleine, parfois désespérant, souvent épuisant qui attend l’étudiant; il va visiter l’Inde d’une manière improbable jusqu’au jour où un miracle va avoir lieu… On suit ses espoirs, ses craintes, ses déceptions, ses joies … Il est soutenu par sa petite amie, ses amis et d’autres indiens touchés par son histoire.

La deuxième partie du livre est très forte en émotions, j’ai eu les larmes aux yeux à plusieurs reprises, je suis vraiment impatiente de voir le film ! On découvre l’Inde avec un regard différent, impatient, inquiet et limite d’un étranger qui redécouvre sa patrie. C’est très émouvant, d’autant plus que tout est vrai !

Un livre porteur d’un très beau message : la quête de ses origines par un jeune homme adopté qui veut par dessus tout retrouver sa mère biologique et comprendre ce qui s’est passé 20 ans auparavant… Il aime profondément ses parents adoptifs, mais il ressent le besoin de connaître ses racines, de les retrouver pour continuer d’avancer.
C’est aussi un formidable témoignage sur l’importance des souvenirs, des émotions, des sensations et des liens du sang! C’est aussi une belle histoire sur l’Amour et ses nombreuses formes ! Maintenant, je précise juste que l’écriture est assez naïve et parfois fébrile, elle aurait mérité plus de corrections de la part de l’éditeur. Néanmoins ça n’a pas entaché mon plaisir de lecture, je garderai surtout un souvenir des émotions vécues, pas de l’écriture.

Un témoignage incroyable!

Une histoire très émouvante !

Maintenant je suis encore plus impatiente de voir le film !!!

Lion - A long way home - Couverture

Le roman en VO avec la photo de Saroo prise le jour de son arrivée chez ses parents adoptifs.

Intensité du coup de coeur
« »

© 2018 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.