Mariages de saison - Couverture

Mariages de saison, Jean-Philippe Blondel

Mariages de saison - CouvertureRésumé :

« Juillet 2013 en province. Comme chaque été, Corentin retrouve, au côté de son parrain, Yvan, son emploi saisonnier de vidéaste de mariage. Chargé d’accompagner les couples des premières heures de la journée la plus importante de leur vie jusqu’au matin suivant, il recueille leurs espoirs et leurs désillusions, leurs joies et leurs détresses, parfois. Mais à vingt-sept ans, il est temps de faire des choix, amoureux tout autant que professionnels. Corentin a devant lui cinq mariages et aucun enterrement pour trouver sa voie.
Analyse des sentiments, amertume et plaisir, empathie pour les personnages… On retrouve dans Mariages de saison tout ce qui fait le charme des romans de Jean-Philippe Blondel. »

Coup de Coeur :

Voilà le 2ème titre que je lis de l’auteur après Le baby-sitter, et j’ai été charmée.
Ce roman n’est pas un chef d’oeuvre, néanmoins, il m’a fait passer un bon moment, je me suis attachée au personnage de Corentin qui nous raconte toute l’histoire, celle d’un été, celui où il a repris sa vie en main !

A travers son regard, nous découvrons une autre facette des mariages : le stress de la future mariée, la belle-mère qui décide de tout, le marié qui se demande si il a prit la bonne décision, l’arrivée d’un orage qui chamboule le programme de la journée…
Cette année, notre héros décide de demander à certaines personnes de son entourage de parler devant sa caméra, il ne pose pas de question, il les laisse parler, et recueille leurs témoignages avec curiosité et attention. Certaines personnes vont le surprendre et le faire réfléchir sur le sens de sa vie !

Corentin est un personnage bourré d’empathie, auquel je me suis rapidement attachée, même si j’ai eu envie de le secouer à plusieurs reprises 😉 Derrière des légèretés apparentes, Jean-Philippe Blondel croque avec tendresse et profondeur ses personnages ! Il réussit à déjouer les clichés et à nous montrer la profondeur des sentiments des êtres humains !

J’ai adoré me faire balader par l’auteur, découvrir des aspects inattendus des personnages et vivre un retournement de situation dans les dernières pages qui m’a fait sourire !

J’en lirai d’autre de l’auteur : un friandise littéraire qui met du baume au coeur, nous donne de l’espoir en l’être humain & en l’amour de son prochain !

Citations :

– Corentin essaie de dissiper la mauvaise humeur qu’il affiche depuis son réveil. Il est conscient de noircir le tableau nuptial simplement parce qu’il traîne une déprime carabinée depuis qu’Aurore est partie. Il sait pertinemment que c’est compliqué de s’intéresser au bonheur des autres quand on se sent flotter en marge de l’existence

– Elle répond qu’elle espère bien qu’elle n’aura pas d’ennemis le jour de son mariage, et puis elle lance un petit rire.
Elle ajoute: « A part ma belle-mère. Et ma cousine qui n’en peut plus de jalousie parce que ce n’est pas elle le centre du monde aujourd’hui.
Et ma tante qui trouve que Christophe est quand même beaucoup trop bien pour moi. »

– Corentin soupire. Il n’a pas du tout envie de vivre la journée qui se profile devant lui. Dehors, les oiseaux pépient déjà – de quoi vous donner envie d’acheter une carabine et de tirer dans le tas.

 

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.