Nos années sauvages - Couverture

Nos années sauvages, Karen Joy Fowler

Nos années sauvages - CouvertureRésumé :

« Il était une fois deux soeurs, un frère et leurs parents qui vivaient heureux tous ensemble. Rosemary était une petite fille très bavarde, si bavarde que ses parents lui disaient de commencer au milieu lorsqu’elle racontait une histoire. Puis sa soeur disparut. Et son frère partit. Alors, elle cessa de parler… jusqu’à aujourd’hui. C’est l’histoire de cette famille hors normes que Rosemary va vous conter, et en particulier celle de Fern, sa soeur pas tout à fait comme nous… »

« Je n’avais que cinq ans lorsqu’elle disparut de ma vie, mais je me souviens d’elle. Je me souviens d’elle avec précision : son odeur, son contact, des images morcelées de son visage, ses oreilles, son menton, ses yeux. Ses bras, ses pieds, ses doigts. »

Coup de Coeur :

Un roman à part ! Un texte originale et plein d’émotions !

L’autrice nous offre le portrait d’une famille américaine peu conventionnelle ! Elle nous parle d’amour, d’amitié, de relations fraternelles, de jalousie, de résilience, de non-dits, de rivalité, de la société américaine, de combats qui sont menés, de la vie sur les campus universitaires …

Il est très difficile de parler de cet ouvrage sans vous spoiler ! Toute l’histoire est racontée par Rosemary, une des deux filles de cette famille différente ! Elle cherche à comprendre pour sa soeur Fern puis son frère ont quitté la cellule familiale ! Une famille qui s’aime et qui se déchire ! Qui oublie de communiquer et qui se distend !

Les cent premières pages sont « bizarres », étranges, et c’est seulement à la page 99 qu’on le comprend réellement ! Et ça le rend complètement unique ! Ce qui nous semblait confus s’éclaire et c’est avec un nouveau regard que nous attaquons les 260 pages suivantes ! On cherche à comprendre avec Rosemary ce qui a fait basculer la vie de toute cette famille !
L’histoire a une construction assez particulière, non chronologique, qui s’écrit autour de la culpabilité de l’héroïne. Rosemary ne trouve pas sa place, elle se sent différente, elle réfléchit énormément à son passé et cherche des réponses pour son construire son avenir !

Un roman qui se ressent, qui se vit, qui nous remue jusqu’aux tripes ! Il fait réfléchir sur l’humanité, les formes de l’amour, la psychologie qui anime les êtres humains !

C’est perturbant, émouvant, déroutant, addictif et bouleversant !
Moins on en sait sur son histoire, et meilleure sera la découverte !!!

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.