Nous étions faits pour être heureux - CouvertureRésumé :

« Serge, la soixantaine, a tout ce dont peut rêver un homme : une belle situation, une femme jeune et jolie, deux beaux enfants. Pourquoi s’éprend-il soudain de Suzanne, une accordeuse de piano d’apparence ordinaire, mariée elle aussi, et qui n’est a priori pas son genre ? Et pourquoi la choisir comme confidente de lourds secrets d’enfance dont il n’a jamais parlé et qui ont changé le cours de sa vie ? »

Mon Avis :

Deuxième roman que je lis de cette auteur : j’avais découvert « La Promenade des Russes » l’année passée, et j’avais apprécié ce joli roman.Ici par contre, je suis assez mitigée, je n’ai pas accorché à ces personnages qui m’ont semblé trop passif dans leurs vies, surtout Serge, il n’arrive pas à se décider, il hésite, se fait mal et fait mal aux gens qui l’aiment, c’est triste … Le personnage de Suzanne est plus attachant, plus humain, elle fait des choix et les assume, même si elle sait que ça va la faire souffrir. Le sujet était intéressant, l’écriture agréable, mais trop lente, dommage…

Je l’ai lu donc sans trop de plaisir, je l’ai terminé car je voulais savoir comment ce sac de noeud allait se terminer. Et même là, j’ai été déçue, et surtout soulagée de l’avoir fini et de pouvoir entamer un nouveau titre qui, je l’espère, sera meilleur !

 

 

Intensité du coup de coeur