Populaire - Affiche

Populaire

Populaire - AfficheRésumé :

« Printemps 1958. Rose Pamphyle, 21 ans, vit avec son père, veuf bourru qui tient le bazar d’un petit village normand. Elle doit épouser le fils du garagiste et est promise au destin d’une femme au foyer docile et appliquée. Mais Rose ne veut pas de cette vie. Elle part pour Lisieux où Louis Echard, 36 ans, patron charismatique d’un cabinet d’assurance, cherche une secrétaire. L’entretien d’embauche est un fiasco. Mais Rose a un don : elle tape à la machine à écrire à une vitesse vertigineuse. La jeune femme réveille malgré elle le sportif ambitieux qui sommeille en Louis… Si elle veut le poste, elle devra participer à des concours de vitesse dactylographique. Qu’importent les sacrifices qu’elle devra faire pour arriver au sommet, il s’improvise entraîneur et décrète qu’il fera d’elle la fille la plus rapide du pays, voire du monde ! Et l’amour du sport ne fait pas forcément bon ménage avec l’amour tout court… »

Coup de Coeur :

Encore un film que j »ai loupé au cinéma, merci la télévision pour la diffusion : je me suis régalée !
Une jolie comédie, sans prétention, efficace au duo principal très convaincant et aux personnages secondaires soignés !

J’adore Romain Duris, c’est une acteur français un des plus doués de sa génération à mes yeux ! Et Déborah François, une jeune actrice belge que j’aime beaucoup, je trouve qu’elle choisit bien ses rôles, et elle a une jolie présence à l’écran : lumineuse et dynamique !

Louis et Rose pendant les entrainements

Louis et Rose pendant les entrainements

 

Les personnages secondaires sont bien choisit avec une mention spéciale pour Bérénice Béjo dont le personnage m’a surprit à plusieurs reprises, et à Mélanie Bernier que j’avais à peine reconnue ! Bérénice Béjo incarne Marie, la femme du meilleur ami de Louis, Bob, un soldat américain resté en France par amour après le Débarquement. C’est une femme franche, dynamique, qui est une des seules à oser lui dire des vérités qu’il refuse d’entendre !

Rose et Marie

Rose et Marie

Si le scénario est assez simple et prévisible, il réussit à nous tenir en haleine tout au long du film ! L’histoire est dynamique, bourrée d’humour et de clins d’oeil, et la romance est assez originale pour nous intriguer ! En effet, elle se déroule dans le milieu des concours de dactyographie ! On s’attache rapidement à Rose, on l’accompagne dans ses entrainements, dans ses compétions : j’ai stressé, me suis réjouie et partagé ses déceptions !!! Quelle folie c’était !

Une des salles de concours de dactylographie

Une des salles de concours de dactylographie

Rose est vraiment le personnage central de l’histoire et Déborah François est très à l’aise dans son rôle ! C’est une jeune fille toute douce, même assez maladroite, un peu naïve, qui se transforme en bête de concours féroce et acharnée quand elle est devant une machine à écrire! J’ai adoré la manière dont elle apprend la sténo, en effet la demoiselle tape très vite à la machine, mais à deux doigts, donc elle perd du temps face aux autres concurentes ! Louis trouve une manière originale et comique de lui enseigner la méthode ! Malgré sa naïveté, elle a des idées assez arrêtée et en accord avec les début de l’émancipation féminine ! Et surtout, elle est terriblement têtue, tout comme Louis, ce qui leurs jouera quelques mauvais tours, pour notre plus grand plaisir !  Elle va rentrer principalement en compétition avec une jeune française sponsorisée par une marque de machine à écrire !

Annie, sa principale concurrente, et Gilbert

Annie, sa principale concurrente, et Gilbert, son fiancé et fils de son mécène

J’ai trouvé l’époque vraiment bien respectée, que ce soit dans les tenues, les dialogues, les lieux, les idées des hommes et des femmes. J’adore les robes, tellement féminine, je ne suis pas née à la bonne époque pour la mode ^^

Un film frais, drôle, gentiment kitch (dans le bon sens du terme), plein de charme et avec assez d’émotions pour toucher tous le monde ! Le réalisateur a utilisé les codes des comédies américaines de l’époque et les adapté avec brio à cette comédie française !

Louis & Rose à Paris

Louis & Rose à Paris

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.