Reine d'Egypte T.01 - Couverture

Reine d’Egypte, Chie Inudoh

Reine d'Egypte T.01 - CouvertureRésumé :

« C’est le début d’une nouvelle ère dans l’Égypte des pharaons : le mariage de la jeune Hatchepsout et de son demi-frère Séthi fait de ce dernier l’héritier légitime du trône, sous le nom de Thoutmosis II. Représentants des dieux sur terre, ils resplendissent sous leurs parures et forment à première vue un couple parfait. Seulement, sous ses airs d’épouse idéale, Hatchepsout cache une colère profonde… Elle ne veut pas être simple reine, mais plutôt devenir pharaon elle-même, comme son guerrier de père ! Enfant, elle ne cessait d’humilier Séthi au combat à l’épée, et elle est imbattable au tir à l’arc. Pourquoi ne serait-elle pas digne d’accéder au rang suprême, juste parce qu’elle est née femme ? Pour Hatchepsout commence alors un combat pour s’affranchir des conventions ancestrales d’une des plus grandes civilisations du monde ! »

Coup de Cœur :

Quand j’étais adolescente, comme beaucoup de personnes, j’ai été littéralement fascinée par l’Egypte ancienne, et la Reine Hatchepsout est une des rares personnalités féminines qui ressort dans les livres d’histoire ! Depuis, je ne lis quasi plus autour du sujet, néanmoins ça reste un sujet passionnant, donc c’est avec beaucoup de curiosité que j’ai ouvert ce premier volet Reine d’Egypte ! J’avais un a priori positif car c’est une production qui vient de chez Ki-Oon ! C’est une maison d’édition que j’apprécie énormément, ils font de belles sélection, que je trouve de qualité tant dans les scénarios que dans les dessins.

Le manga commence avec la naissance de la princesse Hatchepsout : fille du Pharaon Thoutmosis 1er et de la Grande Epouse Royale Ahmès. Comme le pouvoir se transmet par le sang des femmes, son rôle est indispensable dans le choix du prochain Pharaon, et c’est son demi-frère (fils de Thoutmosis et d’une épouse secondaire) qui hérité du titre grâce à son mariage avec la jeune princesse.
Derrière une jeune femme resplendissante, sûre d’elle, intelligente et rayonnante se cache une personnalité très forte et en colère contre son statut de femme ! Grâce à quelques flash-back, nous découvrons une jeune fille qui s’en veut de ne pas être née garçon : elle est douée au tir à l’arc, elle se bat comme un garçon, possède de solides connaissances dans l’art de la guerre. Devant faire fi de ses ambitions, on va la voir apprendre à maîtriser sa beauté, ses charmes et donner l’impression qu’elle a changé.

Une belle surprise : on sent que l’autrice s’est soigneusement documenté sur l’Egypte Ancienne, cette époque, la société, la vie à la Cour, les coutumes, ainsi sa mythologie complexe qui est indispensable de connaître pour l’histoire ! Son scénario est bien entendu fortement romancé, mais ce n’est pas gênant car il aurait été impossible sinon de créer des liens entre les personnages, leurs domestiques, leur entourage …

Hatchepsout

Hatchepsout

Les dessins sont magnifiques : bien détaillés, respectueux de l’époque ! Les costumes sont magnifiques, variés, j’ai été agréablement surprises par les temples !

C’est un premier tome qui introduit les personnages, l’époque, la mythologie et surtout une héroïne historique unique dans l’histoire de l’Egypte !
Vivement la suite !

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.