Supercondriaque - Affiche

Supercondriaque

Supercondriaque - AfficheRésume :

Romain Faubert est un homme seul qui, à bientôt 40 ans, n’a ni femme ni enfant. Le métier qu’il exerce, photographe pour dictionnaire médical en ligne, n’arrange rien à une hypocondrie maladive qui guide son style de vie depuis bien trop longtemps et fait de lui un peureux névropathe. Il a comme seul et véritable ami son médecin traitant, le Docteur Dimitri Zvenska, qui dans un premier temps a le tort de le prendre en affection, ce qu’il regrette aujourd’hui amèrement. Le malade imaginaire est difficilement gérable et Dimitri donnerait tout pour s’en débarrasser définitivement. Le docteur Zvenska pense avoir le remède qui le débarrassera en douceur de Romain Flaubert : l’aider à trouver la femme de sa vie. Il l’invite à des soirées chez lui, l’inscrit sur un site de rencontre, l’oblige à faire du sport, le coach même sur la manière de séduire et de se comporter avec les femmes. Mais découvrir la perle rare qui sera capable de le supporter et qui par amour l’amènera à surmonter enfin son hypocondrie s’avère plus ardu que prévu…

Coup de Coeur :

Un bon moment de rigolade !

Le duo Dany Boon/Kad Merad fonctionne de manière efficace : on retrouve un humour bon enfant, pas mal de comique de siuation, des dialogues savoureux, et des petits clins d’oeils à l’importance de l’assesptisé aujourd’hui ! C’est satyrique, sarcastique, et bourré des quiproquos. J’attribue une mention spéciale pour Alice Pol et Jean-Yves Berteloot dans les seconds rôles car ils apportent une touche de piquant et d’inattendu qui relève le film. Il y a juste un passage à la fin qui m’a semblé un peu long, cependant Dany Boon se rattrape avec un final explosif en rire, je suis sortie de la salle le sourire aux lèvres en repensant aux dernières phrases de son personnage.

Un bon film de détente qui met de bonne humeur, fait travailler les abdos et les zigomatiques. Et mine de rien, il aborde quelques sujets de société tel que l’amitié, la solitude, l’automédication, la lutte pour la liberté … dans un scénario bien ficelé et qui reste une comédie avant tout !

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.