Transparence - Couverture

Transparence, Alex Christofi

Transparence - CouvertureRésumé :

« A l’image du verre, dont il porte le nom, Günter Glass est la transparence, la pureté, l’honnêté même. Dans la ville de Salisbury où il a grandi (un peu), il fait figure de Candide bouboule, myope et accro aux gaufres. Si bien qu’à vingt ans, muni d’un optimisme débordant, d’une frèle culture wikipédiesque et d’une fascination immodérée pour la matière translucide, il se satisfait pleinement d’un emploi de laveur de carreaux – discipline où il excelle au point d’être réclamé sur les plus hauts gratte-ciel londoniens …

Mais la vie est opaque aux ingénus. Entre un patron fasciste, un premier amour désarçonnant, un frère aussi teigneux que sourd-muet et un colocataire aussi allemand qu’ermite, me naïf Günter expérimente les vertiges de l’âge adulte.

Comment faire le bien quand tout est si compliqué? Voir au travers d’un monde aux facettes si multiples?

Et si la perfection, comme le verre, passait plutôt par des milliards de petites impuretés? »

Mon Avis :

La Rentrée Littéraire 2015 continue, et je vais de déceptions en déceptions …. J’ai du mal à trouver LE Roman que j’aurai envie de conseiller à tous le monde…

Celui a bien commencé : un personnage différent, naïf, un peu loufoque, qui change de vie, qui découvre un nouvel univers, dans la plus pure ambiance anglo-saxonne ! Il est entouré d’un père … inexplicable, un frère plus qu’agaçant et assez mystérieux, et vit dans la petite ville de Salisbury. Au décès de sa maman, et après son licenciement, il devient laveur de glaces, et rencontre Angela Winterbottom, rectrice de la cathédrale de Salisbury. C’est elle qui raconte justement l’histoire.
La première partie est consacrée à la découverte de Günter, sa jeunesse, sa vie de famille, ses relations, le début de son intérêt pour le verre, et comment il devient un des laveurs de vitres les plus demandé ! Sa réputation lui permet de rencontrer un entrepreneur londonien qui lui permet de nettoyer des gratte-ciel prestigieux ! Il fera aussi des rencontres qui changeront à jamais le cours de son existence !

Malheureusement, la seconde partie de l’histoire m’a beaucoup moins convaincue et je m’y suis limite un peu ennuyée. Je n’ai pas vraiment compris où l’auteur emmenait le lecteur. Ce que j’y ai préféré c’est sa rencontre avec l’Ermite, Le Loup des Steppes, chez qui il va loger ! Il est complètement cinglé, son raisonnement loufoque à souhait et il m’a fait rire à plusieurs reprises. Par contre, je suis restée perplexe avec Lieve et Blades, il ne m’ont pas convaincue.

En conclusion, un roman avec du potentiel, un héros très attachant, une histoire rocambolesque, néanmoins, je n’ai pas été emportée comme je l’espérais. En plus, je croyais que nous aurions plus de liens avec l’histoire du verre comme au tout début… Pourtant, j’aime beaucoup les romans non conventionnels, excentrique … Un rendez-vous manqué …

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.