Tu peux toujours courir - Couverture

Tu peux toujours courir, Valérie Chevalier

Tu peux toujours courir - CouvertureRésumé :

« Le quotidien de deux copines, entre amour, amitié, ruptures et rencontres !

Chanteuse dans un bistro, Alice commence à trouver sa vie un peu monotone quand on lui propose d’intégrer un groupe se produisant dans des soirées privées. Sur le plan affectif, le meilleur reste à venir.
Maud vit en colocation, travaille dans une salle de gym et rêve de l’amour avec un grand A. Elle a du caractère et sait ce qu’elle veut mais, côté cœur, elle a tendance à baisser la garde trop vite et se trouve souvent prise au dépourvu.
Entre deux cinq-à-sept, nos héroïnes courent après le bonheur. Une quête qui affecte leur rapport aux hommes, trame de fond de cette fenêtre ouverte sur leur quotidien tantôt rocambolesque, tantôt douloureux, mais jamais dénué d’humour et d’autodérision.

La comédie romantique de l’été ! »

Coup de Cœur :

Une nouvelle lecture Charleston optionnelle que je suis bien contente d’avoir demandé : un voyage fun, amusant et léger au Québec avec deux amies inséparables !

Un vrai roman de Chick-Lit !!!

On découvre, le 1er janvier deux amies et leur groupe d’amis qui les entourent : Alice, une jeune chanteuse qui enchaîne les aventures amoureuses, et qui cherchent un vrai projet professionnel. Actuellement, elle est serveuse dans un petit bistro où elle chante aussi accompagnée de Julien, un ami musicien. Jusqu’au jour où Gabriel lui propose d’intégrer son groupe : ils animent des mariages au quatre coins du Québec et ça paie assez pour lui permettre d’arrêter son job de serveuse. Sa meilleure amie est Maud, une jeune prof de gym qui travail dans un centre, et qui surtout rêve au grand Amour ! Son envie est telle, qu’elle est un peu naïve et accorde trop vite sa confiance. Elle vit en colocation avec Elena, une jeune italienne qui vit un bel amour à distance avec Henri, un jeune français dont elle est folle.
Ces deux jeunes nanas sont plutôt bien dans leur peau, elles s’amusent, elles profitent de la vie : soirée arrosée, brunch entre filles, virées shopping, légèrement accro à Facebook… Je me suis rapidement attachée à elle et à la belle amitié qui les unit malgré les prises de bec, et les petits conflits : elles sont toujours là l’une pour l’autre à toute heure du jour et de la nuit, prête à rebooster l’autre, à l’aider et à la soutenir ! Elles sont très différentes et complémentaires. Elles sont, bien entendu, entourées de quelques hommes : Julien l’ami fidèle, Marc-André qui a déménagé trop loin, Monsieur Amour-Propre au physique de sportif irréprochable, Gabriel toujours souriant et sa bande de musicien ( Caleb et ses dreads, Franck toujours sympa, et enfin Alexis qui est bien trop attirant), et bien sûr le grand Amour d’Alice, son grand-père Raynald !

C’est amusant, bourré d’expressions québécoise rigolotes et complètement ancrés dans la société actuelle : des femmes fortes qui recherchent l’épanouissement personnel et professionnelle, des hommes parfois un peu lâche, des amitiés solides, des apparences trompeuses, la sexualité libérée… Une course après le bonheur que j’ai dévoré en deux soirées à peine !

Un joli roman qui se dévore, fait rire, et nous fait vivre, par procuration les aventures et mésaventures de deux amies qui cherchent l’Amour ! C’est sympathique, plein d’humour, d’amour et surtout d’une bonne humeur communicative ! Un roman très positif !
Une belle ode à l’amitié féminine !

Lectrice Charleston 2017 - Logo

 

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.