Eh bien dansons maintenant ! - Couverture

Eh bien dansons maintenant !, Karine Lambert

Eh bien dansons maintenant ! - CouvertureRésumé :

« Elle aime Françoise Sagan, les éclairs au chocolat, écouter Radio Bonheur et fleurir les tombes.
Il aime la musique chaâbi, les étoiles, les cabanes perchées et un vieux rhinocéros solitaire.

Marguerite a toujours vécu dans l’ombre de son mari. Marcel a perdu celle qui était tout pour lui. Leurs routes se croisent, leurs cœurs se réveillent. Oseront-ils l’insouciance, le désir et la joie ?

Après le succès de L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes, traduit dans de nombreux pays, Karine Lambert signe un roman lumineux sur la fragilité et l’ivresse d’une histoire d’amour à l’heure où l’on ne s’y attend plus. »

Coup de Cœur :

Comme toujours, Nathalie, ma binôme a été d’une patience d’ange ! Merci beaucoup ! Ce fut une fois encore un belle lecture, une très belle découverte pleine de charme !

Comme beaucoup d’entre nous, j’avais entendu parler du premier roman de Karine Lambert « L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes », il attend sagement dans ma PAL, j’ai honte de ne l’avoir toujours pas lu … Donc nous avons sauté sur l’occasion avec Nathalie !

Un roman sur la vieillesse, la solitude, la perte de l’être aimé et surtout l’espoir !

Marguerite est veuve après de longues années d’un mariage sans amour, avec de nombreuses contraintes. Elle perd tous ses repères, Frédéric, son fils prend le relais et continue d’imposer les règles de son père, elle est infantilisée et réduite à une poupée de chiffons sans la possibilité de prendre la moindre décision.
Marcel a été marié à, Nora, l’Amour de sa vie, elle lui a été arrachée brutalement, et il a beaucoup de mal à voir un avenir malgré une fille attentionnée.

Sur une envie soudaine pour Marguerite, et un cadeau de sa fille pour Marcel les amène à se rencontrer de manière impromptue dans une cure thermale pour personnes âgées à Bagnères-de-Bigorre. Il va tomber sous le charme de cette dame toute fine, toute douce, limite une grande enfant dans le corps d’une femme d’un certaine âge. Elle va être séduite par cet homme qui la regarde vraiment, la fait rire, la surprend et la fait voyager. C’est un vieil ours mal léché, bougon au cœur généreux qui se découvre un nouvel espoir d’avenir.
Frédéric, insensible au nouveau bonheur de sa mère, persuadé qu’elle est atteinte de démence sénile va s’interposer ! Marcel et Marguerite devront se battre pour imposer leurs choix.

J’ai été très touchée par ce roman qui nous prouve qu’il n’y a pas d’âge pour retrouver l’Amour, vivre ses émotions universelles, faire des petites folies, trouver le bonheur envers et contre tous ! L’autrice le fait avec énormément de sensibilité, une pudeur touchante et une évidente tendresse pour ses personnages !
La fin m’a particulièrement touchée, j’ai été émue aux larmes par l’histoire, ces personnes âgées et leur entourage qui essaye de les comprendre !

Un roman qui m’a fait penser aux textes de Barbara Constantine (« A Mélie sans mélo », « Tom petit homme, tout petit homme Tom », « Et puis Paulette ») et que je recommande chaleureusement à tous celle et ceux qui recherchent une histoire bourrée de bons sentiments, réalistes et attachante !

Un joli Coup de Coeur !

Et voilà le billet de Nathalie sur son beau blog Le Coin lecture de Nath 🙂

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.