Histoire d'Alice, qui ne pensait jamais à rine (et de tous ses maris, plus un) - Couverture

Histoire d’Alice qui ne pensait jamais à rien (et de tous ses maris, plus un), Francis Dannemark

Histoire d'Alice, qui ne pensait jamais à rine (et de tous ses maris, plus un) - CouvertureRésumé :

« Paul a cinquante-six ans. Il vient de perdre sa mère. À son enterrement, il rencontre la soeur de celle-ci pour la première fois. Il ne connaît d’elle que son prénom, Alice. À soixante-treize ans, sa tante ne lui apparaît pas comme une vieille dame. Elle est séduisante, un peu mystérieuse et, surtout, pleine de vie et de fraîcheur. Elle invite son neveu à venir la voir à son hôtel et là, en face à face, elle va lui raconter son incroyable existence.
Alice fait partie de ces êtres rares qui ont vécu dix vies en une seule. Et s’il est vrai que tous les hommes sont mortels, les maris d’Alice le sont tout particulièrement : elle est veuve pas moins de huit fois !
La vie d’Alice n’est pas un roman, c’est une série romanesque qui nous emporte, nous enchante et nous fait voyager durant cinquante ans autour du monde au rythme de ses joies mais aussi de ses peines – qui, de façon peu commune, la bouleversent mais sans la détruire ou la rendre amère. Car Alice s’adapte au cours des choses, elle réfléchit peu. Dit toujours oui aux chances qui s’offrent à elle. Légèreté ou sagesse ? C’est ce que Paul va découvrir tandis qu’Alice ouvre pour lui la malle de ses secrets. »

Coup de Coeur :

Un vrai coup de coeur pour ce petit texte !!! Merci la blogosphère de m’avoir si bien tenté sur ce beau livre !!! Je l’ai commencé en mettant au lit, et finalement je l’ai lu d’une traite 😉

Dés les premières lignes, je me suis attachée au personnage d’Alice, une femme complexe : sensible, forte et faible à la fois, courageuse, et qui a vécu une vie plutôt extraordinaire ! Son neveu Paul est, comme nous, subjugé par cette femme qui raconte sa vie avec beaucoup de tendresse et de pudeur. Elle a été avant toute chose une éternelle amoureuse de la vie, malgré toutes les déceptions et les épreuves que celle-ci lui a fait vivre, elle a préféré chérir les plus beaux moments qu’elle a vécu. Elle n’est pas une femme aigrie, bien au contraire, elle pétille de vie et bonne humeur. A travers ces petites histoires qui sont le sel de la vie, tel Shérazade, Alice nous fait voyager à travers le monde en racontant sa vie par épisode, tous les soirs.

Une très belle histoire, chaleureusement optimiste, simplement élégante qui m’a mis de très bonne humeur, et que je recommande très très chaudement !!!

Citations :

– La vie est une tragédie – quand on la regarde de près. Mais avec un peu de recul, c’est une comédie. Partez un peu toutes les deux, allez en Italie

– Mais Wilbur était mort en me laissant quelque chose de plus précieux que l’argent : j’avais compris que l’on ne vit qu’un jour à la fois, et plutôt aujourd’hui que demain.

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.