La dernière fugitive - Couverture

La dernière fugitive, Tracy Chevalier

La dernière fugitive - CouvertureRésumé :

« Quand Honor Bright se décide à franchir l’Atlantique pour accompagner, au cœur de l’Ohio, sa sœur promise à un Anglais fraîchement émigré, elle pense pouvoir recréer auprès d’une nouvelle communauté le calme de son existence de jeune quaker : broderie, prière, silence. Mais l’Amérique de 1850 est aussi périlleuse qu’enchanteresse ; rien dans cette terre ne résonne pour elle d’un écho familier. Sa sœur emportée par la fièvre jaune à peine le pied posé sur le sol américain, Honor se retrouve seule sur les routes accidentées du Nouveau Monde. Très vite, elle fait la connaissance de personnages hauts en couleur. Parmi eux, Donovan, «chasseur d’esclaves», homme brutal et sans scrupules qui, pourtant, ébranle les plus profonds de ses sentiments. Mais Honor se méfie des voies divergentes. En épousant un jeune fermier quaker, elle croit avoir fait un choix raisonnable. Jusqu’au jour où elle découvre l’existence d’un «chemin de fer clandestin», réseau de routes secrètes tracées par les esclaves pour rejoindre les terres libres du Canada. »

Coup de coeur :

Un superbe portrait de femme et un vrai coup de coeur !

A travers les yeux d’Honnor Bright, nous découvrons l’Amérique du XIXème siècle en pleine formation, la culture quakers, l’histoire d’un « chemin de fer clandestin » qui aidait les esclaves en fuite à rejoindre les terres libres du Canada, les traditions du quilt/patchwork et l’importance du silence (c’est lié à sa religion) dans la vie de la jeune femme ! On vit avec elle sa solitude suite au décès rapide de sa soeur, les nombreuses questions qui la tourmentent, son entourage inconnu et tellement différent de celui de sa jeunesse, la difficulté de s’adapter à une nouvelle vie et une nouvelle culture.

Un belle fresque romanesque où Tracy Chevalier confirme une nouvelle fois son talent d’écrivain !!! C’est le quatrième roman que je lis de l’auteur (déjà lu « La jeune fille à la perle », « La dame à la licorne », et « Prodigieuses créatures », je les conseille), et j’ai l’impression que sa plume s’améliore à chaque fois ! Comme un de ses anciens titres attend encore dans ma PAL, il va sûrement être lu sans trop traîner 🙂

Challenge XIX ème siècle - Photo

Challenge XIX ème siècle
Vittorio Matteo Corcos – Pomeriggio in terrazza

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.