Pollyanna - Couverture

Pollyanna, Eleanor H. Porter

Pollyanna - CouvertureRésumé :

« Quand le père de la jeune Pollyanna Whittier décède, la petite fille est envoyée vivre chez sa tante Polly à Beldingsville, dans le Vermont. Mais autant Pollyanna est lumineuse et passionnée, autant sa tante hurle dès qu’une porte claque ou qu’une fenêtre reste ouverte.

Cependant Pollyanna a été élevée en apprenant à voir toujours le bon côté des choses, grâce au jeu du bonheur. Peu importe que la situation soit dramatique, il est toujours possible de trouver matière à être heureux. Un dîner composé de pain et de lait dans la cuisine est accueilli avec ravissement. Une chambre spartiate sous les combles ? La vue depuis la fenêtre est splendide, bien mieux que n’importe quelle décoration. Et alors que Pollyanna commence à connaître les habitants du village, sa gaieté et sa joie de vivre se répandent : un par un, les voisins, revêches, tombent sous son charme, comme Mme Snow, une éternelle insatisfaite, et M. Pendleton, qui vit comme un ermite. Mais un événement tragique va bouleverser la vie de Pollyanna. Arrivera-t-elle à dépasser cette nouvelle épreuve ? »

Coup de Coeur :

Oh oui, un vrai coup de coeur ♥ pour ce roman qui m’a fait rire, sourire, pleurer, donner tellement d’émotions ! Je l’ai dévoré en 2 soirées, complètement sous le charme, et même si je connaissais l’histoire, je me suis plongée dans le destin de la jeune Pollyanna avec délice !
En effet, j’ai vu le film de Disney à de très nombreuses reprises quand j’étais enfant, et je l’adorais ! Maintenant je vous le dire : il a été fidèle malgré quelques ajustements mineurs pour le cinéma 🙂

Nous découvrons la jeune Pollyanna qui arrive dans une ville inconnue, chez une tante qu’elle ne connaît pas, après avoir perdu son père de qui elle était très proche. Elle a mené jusque là une vie très raisonnable, limite pauvre de fille de missionnaires. Tante Polly est une des femmes les plus riches de la ville, et elle n’a aucune envie de voir arriver une enfant dans son quotidien et sa maison bien ordonnée. Elle ne s’imaginait pas ce qu’elle allait découvrir avec cette petite fille : la joie de vivre, le rire, la spontanéité, la bonté désintéressée… Elle tire son optimisme formidable d’un jeu créé par son père : il faut toujours rechercher le positif dans une situation qui nous semble malheureuse. Plus la situation est difficile, plus il est important d’y jouer et trouver une ou des raisons de se réjouir.
Et elle va enseigner ce jeu à toutes personnes qu’elle croisent : Monsieur Pendleton l’ermite qui ne partage rien avec personne, Madame Snow qui tyrannise son entourage avec son éternelle insatisfaction et ses maladies imaginaires, Nancy la domestique de Tante Polly, Jimmy Bean le jeune orphelin… Et c’est toute la ville qui va tomber sous le charme de la bouille parsemée de tâches de rousseur de la jeune orpheline qui a toujours le sourire.

Une belle histoire dans la lignée des romans de Frances Hodgson Burnett (La petite Princesse, Le jardin secret) et de Louisa May Alcott (Les quatres filles du Dr March), qui nous enseigne le bonheur, et qu’il faut apprécier la vie malgré les épreuves qu’elle nous fait vivre. C’est une vraie philosophie qui nous est offerte à travers cette lecture qui plaira autant aux enfants qu’aux plus grands !

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.