Darcy, what else? - Couverture

Darcy, what else?, Teri Wilson

Darcy, what else? - CouvertureRésumé :

« La bonne blague. C’était peut-être vrai au XVIIIè siècle, mais, aujourd’hui, Jane Austen a tout faux. Elizabeth en est la première convaincue; d’ailleurs, les hommes, l’amour, le mariage et tout ce qui va avec, elle les a soigneusement rangés dans une petite boîte. Une petite boîte bien fermée et enterrée six pieds sous terre.
Non, vraiment, pour elle, c’est fini. Les hommes sont morts, vive les chiens ! Un chien, ça ne trompe pas, ça ne râle pas, ça vous fait toujours la fête et c’est content de vous voir. Et Bliss, sa chienne adorée, le lui prouve tous les jours. D’ailleurs, c’est elle qu’elle a choisi d’emmener à Londres – de l’autre côté de l’Atlantique ! – pour commencer sa nouvelle vie de nounou de chiens de concours.
Mais, sur place, rien ne se passe comme prévu lorsqu’elle croise l’irritant et arrogant et désagréable et odieusement sexy Donovan Darcy, milliardaire, éleveur de chiens de race.
Et – accessoirement – membre du jury … »

Coup de Coeur :

Tout d’abord un Immense Merci à Jane Austen lost in France pour ce beau concours et le magnifique lot : ce beau livre accompagné d’un marque-page de sa belle page ♥

Le livre et son beau MP

Le livre et son beau MP

Et voilà le lien de son billet 😉

J’avoue que le côté « concours de chien » m’intriguait, je me demandais comment l’auteur allait l’utiliser dans l’histoire, et je trouve qu’elle a bien fait ça ! Je l’ai commencé avec beaucoup de curiosité et je me suis bien amusée ! J’avoue que j’adore les chiens et que je rêve un jour d’adopter un Cavalier King Charles, et la manière dont est décrite Bliss me fait encore plus envie ^^

Dans cette réécriture de classique indémodable de Jane Austen, Elizabeth est une jeune enseignante américaine qui débute dans les concours canins, Darcy un riche anglais éleveur de cavalier King Charles de renommée internationale et jury dans les concours ! Leur première rencontre sera explosive ! Elle est bien entendu très complice de sa soeur Jenna, et les autres membres de sa famille seront peu présents. Les Bennet tiennent une boutique de mariage, et Elizabeth ne veut absolument plus y travailler, sa mère ayant la facheuse tendance d’essayer de la marier à tout jeune homme célibataire qui passe.

Si l’auteur suit plus ou moins l’intrigue original, elle y apporte un côté moderne et amène d’autres rebondissements sympathiques. Les « méchants » de l’histoire sont mis en place dés les premières pages. Le personnage qui représente Wickham est le plus « mystérieux », et la soeur de Bingley est excécrable à souhait, c’est un plaisir de la détester ! 😀

Une petite comédie romantique avec du peps et quelques jolies trouvailles qui m’a fait passer un bon moment. Même si j’ai eu envie de baffer Elizabeth a plusieurs reprises car on se demande qui a le plus d’orgueil et de préjugés ! Néanmoins, ça ne vaudra jamais l’original 😉

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.