Elizabeth Darcy - Couverture

Elizabeth Darcy, Abigail Reynolds

Elizabeth Darcy - CouvertureRésumé :

« Et si le dernier homme au monde qu’Elizabeth Bennet accepterait d’épouser… était son mari ?

Dans Orgueil et Préjugés de Jane Austen, Elizabeth affirme à l’orgueilleux Mr Darcy qu’il serait le dernier homme au monde qu’elle consentirait à épouser.
Et si elle n’avait jamais prononcé ces mots ?
Dans cette réécriture d’Orgueil et Préjugés, Elizabeth consent malgré elle à devenir la maîtresse de Pemberley, déclenchant un jeu de chassés-croisés qui risque de mettre en péril leur amour… »

Coup de Coeur :

Tout d’abord un Immense Merci à Jane Austen Lost in France ♥ pour le concours et aux éditions Milady Romance pour le beau cadeau ♥

Un titre que j’attendais impatiemment et que j’ai dévoré en une soirée (merci les veilles de congés ^^) ! Il m’intriguait depuis son annonce, et j’avoue que je n’ai pas été déçue ! Je pense bien que nous sommes nombreuses à s’être demandé ce qui se serait passé si ils s’étaient marié à ce moment-là, avant la prise de conscience de Darcy, et le changement d’opinion d’Elizabeth Bennet !

Tout commence alors qu’Elizabeth arrive en tant que Mme Darcy à Pemberley : elle n’en est pas heureuse ! Comme dans l’oeuvre originale, nous suivons l’histoire du point de vue de Lizzie : ses questionnements, ses découvertes du domaine & du maître des lieux, sa rencontre avec Georgiana… Ca ne sera pas simple bien entendu, les joutes verbales et les non-dits seront plus que nombreux entre nos deux personnages. Des choses seront dites trop vite et d’autres trop tard, et tout cela mettra en péril leur couple ! Le chemin pour atteindre le bonheur sera semé d’embûche pour notre couple, et c’est ce que j’attendais évidemment car ça ne pouvait pas être facile 😉

L’auteur a suivi les évènements qui jalonnent le récit originel, et leurs dénouements sont plus variables. Même si l’écriture est plus moderne, l’hommage rendu à notre chère Jane Austen par Abigail Reynolds est sincère, respecte l’oeuvre et elle le fait sans prétention. La trame est assez classique, un mariage rapide, des incompréhensions entre les protagonistes, une confiance mutuelle a gagner, il y a en effet peu d’originalité, et pourtant je ne me suis pas ennuyée, j’étais heureuse de retrouver deux de mes héros « austeniens » favoris, et curieuse de lire la suite de la tournure des évènements. Ca ne plaira pas à tous le monde c’est sûr, mais j’ai vraiment bien aimé, j’ai passé un bon moment avec Elizabeth et Fitzwilliam ! Notons que l’auteur a inclus quelques scènes sensuelles dans le roman, c’est une de ses plus grosses différences avec les textes originaux ! L’auteur n’a pas pris le risque non plus de rajouter de nombreux personnages, elle a préféré étoffer ceux créé par Jane Austen !

J’espère que d’autres textes d’Abigail Reynolds seront traduit car je suis curieuse d’en lire d’autres 🙂

Une bonne austenerie que je recommande chaleureusement, ce fut une vraie belle surprise ♥

Encore un grand merci à Jane Austen Lost in France et aux éditions Milady Romance pour ce beau cadeau de Noël !!!

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.