Fleurs sauvages, Kimberley Freeman

Fleurs sauvages - Couverture PocketRésumé :

« Glasgow, 1929. Beattie Blaxland avait des rêves. De grands rêves. Elle imaginait une vie faite de mode et d’étoffes. Ce dont elle n’avait jamais rêvé, en revanche, c’est de tomber enceinte de son amant, un homme marié, à la veille de son dix-neuvième anniversaire.
Londres, 2009. Emma Blaxland-Hunter vivait son rêve. Danseuse étoile au London Ballet, elle avait tout… jusqu’au jour où elle a tout perdu.
Des décennies les séparent, mais les deux femmes devront trouver la force de reconstruire leur vie. Un héritage les mènera à la campagne australienne de Wildflower Hill, là où chacun peut apprendre à se relever et découvrir ce qu’il veut vraiment.  »

Coup de Cœur :

Les éditions Charleston ont le nez pour publier des romans avec des destins de femmes incroyables, des secrets de famille terribles!
Celui-ci m’a souvent été chaudement recommandé, et après deux ou trois ans d’attente dans ma PAL, je me suis enfin décidée à le découvrir cet été. Bien entendu j’ai été séduite et je l’ai dévoré très rapidement !

Découvrez la Grande Bretagne des années 1930 et surtout la vie des colons australiens!
En 1929, Beattie est une toute jeune femme pleine de rêves : des étoffes de luxes, des confections, des modèles… Tout s’écroule quand elle découvre qu’elle est enceinte de son amant, un homme marié. Ses parents vont être furieux, et elle risque de se retrouver à la rue… Cet événement va l’emmener bien plus loin qu’elle ne l’aurait jamais imaginé : en Tasmanie, juste à côté de l’Australie. Sa vie va changer radicalement, et elle va se découvrir des forces insoupçonnées !

En 2009, lors du décès de sa grand-mère, Beattie, Emma voit sa vie changer. Elle vient d’avoir un grave accident qui a mit fin brutalement à sa carrière de danseuse étoile, et son couple est fini. Elle va faire un étrange héritage : la maison de son aïeule sur l’île de Tasmanie, dans la petite ville de Wildflower Hill. Il est soumis à une étrange condition : elle doit aller sur place avant de prendre n’importe quelle décision !

Dés les premières lignes je me suis attachée à Beattie, elle a à peine 19 ans, et elle se retrouve dans une situation dramatique pour l’époque, tous le monde se retourne contre elle! C’est une femme qui a du se battre tout au long de sa vie pour ses choix, ses croyances, ses amours… Elle a eu une vie rude, pleine d’épreuves, et de déceptions. Malgré sa vulnérabilité et sa grande sensibilité, elle a toujours agit avec beaucoup de courage ! Une femme exceptionnelle qui m’a profondément touchée, j’ai eu les larmes au yeux à de nombreuses reprises, je me suis réjouie lors de ses petites victoires !

Si j’ai appris à apprécier Emma au fil des pages, au début, elle est particulièrement antipathique. A 30 ans, elle a consacré toute sa vie à sa carrière de danseuse de ballet. Elle se retrouve complètement désœuvrée quand celle-ci s’arrête brusquement ! Heureusement, son voyage sur les terres de sa grand-mère va lui permettre de réfléchir sur son existence et envisager un nouvel avenir. Elle va se plonger dans le mystérieux passé de son aïeule, rencontrer des habitants et petit à petit enfin s’ouvrir aux autres. Autant elle était égocentrique et autocentrée sur ses malheurs au début, elle va tout doucement se rendre compte qu’elle n’est pas le centre du monde et que les autres aussi ont des malheurs.

Un roman palpitant, et riche en événements! L’autrice décrit un continent que je ne connais pas, l’Océanie avec beaucoup de détails, une nature luxuriante, parfois hostile, des populations pleines de croyances, de préjugés. La vie peut y être douce ainsi que terrible : les malheurs et le bonheur ne s’arrêtent pas quand on quitte l’Europe… C’est à soi de se battre pour ses convictions, ses proches, son bien-être même si parfois les autres sont les plus forts, il faut toujours garder espoir !!!

Une histoire formidable, forte, pleine d’expériences de vies, de sentiments contrariés, et de choix douloureux! Les deux héroïnes racontent successivement leurs vies, ses péripéties, sans temps mort. Une magnifique histoire amour contrariée, bercée par les convenances de l’époque : Beattie n’a pas su rentrer dans le moule, ce qui la rend encore plus admirable à mes yeux !

Les personnages sont complexes, ils évoluent et réservent de nombreuses surprises! L’autrice les a tous rendu très humains, avec de nombreuses qualités et tout autant de défauts, ce qui fait qu’on arrive rarement à les détester complètement !

J’ai ADORÉ ❤😍❤😍❤😍❤ Une nouvelle réussite à attribuer à l’équipe Charleston !

Fleurs sauvages - Couverture Charleston

La splendide couverture de ce magnifique roman aux éditions Charleston

Lectrice Charleston 2017 - Logo

Intensité du coup de coeur
« »

© 2018 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.