Jane Eyre - Couverture

Jane Eyre, Charlotte Bronté & SunNeko Lee

Jane Eyre - CouvertureRésumé :

« Jane Eyre est une orpheline recueillie par sa tante, une femme jalouse qui fait de sa vie un enfer. Aidée par le médecin de famille suite à un malaise, Jane va partir dans le pensionnat de Lowood, une école insalubre où le typhus fait beaucoup de victimes. Rescapée de cet endroit, elle trouve ensuite un emploi de gouvernante dans le manoir de Thornfield. Sa rencontre avec le maître des lieux bouleversera sa vie à tout jamais mais l’indépendance de la jeune femme lui permettra-t-elle d’atteindre ce bonheur longtemps recherché ? »

Coup de Cœur :

Je vais être honnête, j’étais assez sceptique envers cette collection, et ma curiosité ayant été la plus forte, j’ai pris l’adaptation d’un de mes romans préférés et j’ai été agréablement surprise !
Je ne vais pas revenir sur l’histoire, la plupart d’entre nous en connaisse les grandes lignes !
Le manga fait plus de 300 pages, c’est déjà un bon point car le roman original de Charlotte Bronté est assez épais et dense ! L’histoire est plutôt bien résumée : les passages chez la tante de Jane, son arrivée à Lowood, son amitié avec Helen Burns, l’affection de la directrice de l’établissement Miss Temple, son séjour à Thornfield afin de devenir la gouvernante de la pupille de Mr Rochester, Adèle, la douce bienveillance de Mme Fairfax l’intendante et surtout la création de liens privilégiés avec Mr Rochester le maître des lieux. Dés le début, une relation étrange va se nouer entre eux ! Derrière son calme et sa douceur apparente, Jane Eyre cache une volonté de fer et un désir d’indépendance. Elle va rapidement intriguer Mr Rochester.

Le dessin est dans le pur style des mangas : des grands yeux pour l’héroïne, des tenues soigneusement dessinées, un bel aperçu des conditions de vie de l’époque, de la place de la femme dans la société, des maladies qui endeuillaient régulièrement les familles, l’importance de l’argent dans les différentes couches de la société ….
C’est raconté à travers le point de vue de Jane Eyre, un peu comme si nous lisions son journal intime, c’est une bonne idée, et ça permet de rapidement s’attacher à elle et à son évolution. Tous les décors ne sont pas très détaillés, mais les plus importants oui : le pensionnat de Lowood, certaines pièces de Thornfield, ses jardins, la chambre de Mr Rochester. Léger bémol malgré tout : Jane et Rochester font trop jeunes par rapport au roman, maintenant vu que le manga vise un public assez jeune, ça doit être pour une meilleure identification de la part des lectrices.

Une adaptation manga d’un grand classique de la littérature anglaise du XIXème siècle plutôt réussie qui devrait, je l’espère, éveiller la curiosité des plus jeunes à ce chef d’oeuvre !

La rencontre entre Jane Eyre et Mr Rochester

La rencontre entre Jane Eyre et Mr Rochester

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.