Kyrielle Blues - Couverture

Kyrielle Blues, Véronique Biefnot & Francis Dannemark

Kyrielle Blues - CouvertureRésumé :

« ce qui s’annonçait comme un voyage pénible vers le Nord va peut-être changer la vie de Nina. Le coeur lourd, elle a quitté Bordeaux pour rejoindre Hazebrouck. Un notaire l’y attend pour lui lire les dernières volontés de son père, Teddy, un pianiste de jazz réputé, qui l’a élevée seul.

Le testament commence par une énumération de biens, pour la plupart dérisoires, qui libère en Nina une troublante kyrielle de souvenirs. Mais l’essentiel est ailleurs : la confession finale de Teddy va entraîner Nina et le notaire , confident inattendu, très loin derrière le miroir. Là où sont enfouis les mensonges, les silences, les ressorts secrets d’une vie.

De révélations en surprises, ces aveux bouleversent passé et présent. Vont-ils changer la couleur de l’avenir et permettre de repeindre l’horizon en bleu? En tout cas, très vite, l’histoire rebondit …

Coup de Coeur :

MERCI MERCI MERCI Madame Véronique Biefnot et Mr Francis Dannemark pour ce nouveau petit bijou !!! L’année passée vous m’aviez fait voyager avec La Route des coquelicots, et cette fois-ci, j’ai été envoutée, transportée par cette superbe Kyrielle Blues !

Une fois encore, mon adorable binôme, Nathalie a du m’attendre car j’étais en retard dans la rédaction de mon billet ! Merci beaucoup de ta patience !

Comme il est bon d’être belge quand on dévore de pareils bijoux ! J’étais impatiente et un peu inquiète quand j’ai commencé la lecture : la magie allait-elle encore opérer? Et oui ! Dés les premières lignes, on retrouve le style, nous sommes plongé dans l’ambiance et surtout le mystère est installé !

Quand Nina vient pour la lecture du testament de son père, Teddy, elle n’aurait jamais imaginé ce qu’elle allait découvrir et apprendre !
J’ai adoré la lecture de l’inventaire ! C’est un ensemble de petits riens, d’objets qui entrainent le retour de nombreux souvenirs : doux et amers à la fois ! Et surtout plein d’une incroyable tendresse ! Qui aurait pu croire que ça serait passionnants à lire? Une fournée de Madeleines de Proust que j’ai dévoré d’une traite ! La seconde partie du testament de Teddy est un dvd enregistré dans lequel il raconte toute sa vie, ses secrets, et surtout ce qu’il désire laisser ! Le visionnage du film sera une expérience inédite
Quel bouleversement ! C’est une claque et une nouvelle vision de la vie qui s’offre à eux !

Nous suivons la vie et les sentiments de Nina, et d’Antoine, le notaire. Ils sont différents et similaires à la fois ! Il y a aussi quelques personnages secondaires qui interviennent dans la seconde partie du roman, et j’ai adoré Kathy, un cordon bleu qui m’a mis l’eau à la bouche avec la description de ses bons petits plats !

J’ai découvert une histoire toute en douceur, accompagné d’une belle partition musicale et illustrée par les superbes dessins de Véronique Biefnot qui déclinent toutes les nuances de bleu ! Nous oscillons avec tendresse entre le passé, le présent et la construction de l’avenir ! La recherche du bonheur est une route semée d’embûches, et il est souvent là où on ne le cherche pas… Vous le trouvez à un moment où on ne s’y attend pas !

Un magnifique roman qui joue avec la nostalgie, le bonheur, les secrets, l’espoir et que j’ai dévoré en moins de deux soirées ! J’ai été conquise une fois encore et je suis heureuse d’avoir pu découvrir ce nouveau roman à quatre mains du talentueux tandem belge Biefnot-Dannemark !
Un bijou !

Citations :

– « Par la suite, j’ai découvert la musique, si elle ne pouvait nullement remplacer les mots, me permettait quand même de m’exprimer. J’ignore comment vous jouer du piano mais j’entends bien la musique de vos phrases. Elle est belle. »

– « Nina retient son souffle. Elle cherche quelque chose à quoi accrocher son regard. Ses yeux croisent ceux d’Antoine de Laval. C’est de la douceur qu’elle y voit. A-t-il deviné ses larmes anciennes ? D’un battement des paupières, elle lui dit de poursuivre. »

– « Plus tard, dans la nuit, ils font lentement le chemin en sens inverse, sans dire un mot, pour permettre aux paroles de Teddy de trouver leur juste place au fond d’eux-mêmes. »

 

Voilà le billet tout aussi enthousiaste de Nathalie du blog Le coin lecture de Nath.

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.