La plage de la mariée - Couverture

La plage de la mariée, Clarisse Sabard

La plage de la mariée - CouvertureRésumé :

« Zoé, 30 ans, est en pleine dispute avec sa conseillère Pôle Emploi lorsque sa vie bascule. Ses parents viennent d’avoir un grave accident de moto. Son père est décédé sur le coup, sa mère est trop grièvement blessée pour espérer survivre, mais encore assez lucide pour parler. Elle va révéler à Zoé qu’elle lui a menti depuis toujours : l’homme qui l’a élevée n’est pas son véritable père. Elle donne un seul indice à sa fille pour retrouver son père biologique : « La Plage de la mariée ».

Après quatre mois de déni, Zoé finit par craquer et part à la recherche de la vérité. Elle atterrit en Bretagne et se fait embaucher dans une « cupcakerie » tenue par une ancienne psychologue franco-américaine, Alice. Dans ce salon de thé, plusieurs personnages se croisent et voient leurs destins se mêler, tandis que Zoé part à la recherche de son père et tente de comprendre pourquoi sa mère lui a menti durant toute ces années. »

Coup de Coeur :

Encore une superbe lecture en tant que Lectrice Charleston 2017, j’ai vraiment l’impression d’être terriblement chanceuse ces derniers mois ! Je suis Clarisse avec son blog, Aux douceurs littéraires, depuis déjà quelques temps. L’année passée, j’avais suivi sa merveilleuse aventure quand elle a gagné le Prix du Livre Romantique 2016 pour Les Lettres de Rose (que je dois encore lire ^^). C’est donc avec beaucoup d’impatience que j’ai découvert son nouveau et second roman en avant-première !

Zoé est une jeune femme plutôt heureuse et épanouie, elle est entourée d’amis et d’amies qui lui sont chers, elle adore ses parents. Point de vue professionnels et sentimentales, on va dire que c’est encore en cours d’amélioration 😉
Le jour où ses parents ont un accident de moto, c’est tout son univers qui s’écroule ! Son père décède immédiatement, et elle a à peine le temps d’échanger quelques mots avec sa mère : cette dernière lui annonce que ce n’est pas son père biologique et le seul indice qu’elle a le temps de transmettre à Zoé est « La plage de la mariée ». Elle va avoir beaucoup de mal à assimiler autant d’informations en si peu de temps. Au bout de quelques mois, elle décide de mener l’enquête secondée par ses meilleurs amis : Elsa et Maxime. Ensemble, ils découvrent que ce lieu-dit est situé en Bretagne, près du lieu de naissance de la mère de Zoé. Elle décide alors de quitter Nice, où plus rien ou presque ne la retient. Elle part donc à Saoz, un petit bourg côtier voisin de la ville Plougarmor, où se situe justement le seul indice qui pourrait la mener à son père !
C’est un immense changement pour la jeune femme, elle abandonne tous son confort, elle va loin de ses amis et se lance dans une quête un peu désespérée.
Heureusement, elle va rapidement rencontrer des personnes très chaleureuse qui vont la soutenir et l’aider dans sa recherche de la vérité ! Il y a tout d’abord Alice, une chaleureuse franco-américaine qui a tout plaqué au Etats-Unis pour reprendre la crêperie de son oncle et la transformer en « La cupcakerie d’Alice », un lieu accueillant qui va devenir le point de chute de Zoé. Elle va y rencontrer la plupart des gens qui l’aideront : Gérard, un ancien instituteur bougon, Gaël et sa fille Capucine, Jérémie, sa mère Anita et son cousin Nicolas, l’énergique retraitée Betty, le mystérieux Georges et son fils Evan, le meilleur ami de Capucine… Il y aura aussi Mous et Hamza. Ils vont tous à leur manière être une direction, un élément, une aide, un soutien.
La bonne humeur de Zoé, son enthousiasme, sa joie de vivre, sa franchise, sa sensibilité vont pousser Alice à proposer le poste de serveuse et une chambre où poser ses valises à notre héroïne. Alice est une femme énergique, pleine d’entrain, avec une bonne humeur à toute épreuve, une ancienne psychologue qui croit profondément en l’humain. Elle sera une oreille attentive aux doutes et aux craintes de la jeune femme.

J’ai été conquise par les personnages, ils sont terriblement humains et très attachants. Zoé est une femme en pleine construction, elle a perdu tous ses repères et elle se se reconstruit petit à petit dans un nouvel environnement, un cercle d’amis tout en y incluant les anciens. Elle recherche ses racines, sa route sera semée d’embûches, d’épreuves, de révélations, de découvertes et surtout un sacré travail sur elle-même ! Elle va grandir, changer sa vison de l’amour, de la famille, de la vie …

Clarisse nous offre une histoire qui est une vraie immersion en Bretagne, dans sa culture, ses coutumes, sa population, son folklore. Au fil des pages, le roman devient de plus en plus haletant, la tension grimpe, les dernières pièces du puzzle se mettent en place ! C’est aussi une lecture gourmande, on a envie de goûter la cuisine d’Alice, de Nicolas, de Marick, de Mous ! L’histoire est pleine de sensibilité, de tendresse, de partage, d’amour, d’amitié, et avec des touches d’humour qui allègent les tensions qui auraient pu alourdir le récit.

Un magnifique roman qui se dévore, et se referme le sourire aux lèvres et à regrets !

Lectrice Charleston 2017 - Logo

Intensité du coup de coeur

« »

© 2017 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.