Le Jardin de l'oubli - Couverture

Le Jardin de l’oubli, Clarisse Sabard

Le Jardin de l'oubli - CouvertureRésumé :

« Peu à peu, alors que le train avançait, elle se laissa emplir par la douce certitude que, désormais, sa vie lui appartenait. Elle filait vers son destin, là où rien ni personne ne pourrait plus l’entraver. »

« 1910. La jeune Agathe, repasseuse, fait la connaissance de la Belle Otero, célèbre danseuse, dans la villa dans laquelle elle est employée. Une rencontre qui va bouleverser sa vie, deux destins liés à jamais par le poids d’un secret.

Un siècle plus tard, Faustine, journaliste qui se remet tout juste d’une dépression, se rend dans l’arrière-pays niçois afin d’écrire un article sur la Belle Époque. Sa grand-tante va lui révéler l’histoire d’Agathe, leur aïeule hors du commun. En plongeant dans les secrets de sa famille, la jeune femme va remettre en question son avenir. »

Coup de Cœur :

Il y a des romans qu’on attend avec plus d’impatience que d’autres, et celui-ci était un de ceux que je VOULAIS lire absolument ! Je remercie chaleureusement Mathieu et les éditions Charleston pour le service de presse !

Après Les lettres de Roses (Prix du Livre Romantique 2016), et le superbe La plage de la mariée (lu en avant-première lors de ma merveilleuse aventure Lectrice Charleston 2017), Clarisse Sabard nous offre un troisième roman qui confirme ses talents de conteuse hors pairs pour les secrets de famille plein d’émotions ! Cette fois-ci, elle nous emmène dans l’arrière-pays de Nice, aujourd’hui et à Belle Époque, sur les traces d’une jeune repasseuse, Agathe, et d’une célèbre Cocotte, La Belle Otero!

Une nouvelle histoire fascinante, qui nous plonge dans des secrets de familles surprenants! Faustine va découvrir des éléments incroyables sur le passé caché de ses aïeulles !
Faustine est une héroïne comme je les aime : chaleureuse, humaine, avec des failles, des qualités et des défauts, on peut s’identifier à elle ! Faustine a quitté son poste d’enseignante, depuis elle travaille en free-lance comme journaliste. On lui propose de se rendre dans la région de Nice afin de rédiger un article sur la Belle Epoque, et elle sera logée chez sa grand-tante. Au début, elle n’est pas spécialement enthousiaste de quitter sa petite vie, son cocon, ses amis, son confort. Heureusement, sa tante Caroline et son amie Gabrielle vont tout de suite la mettre à l’aise. Elles vivent dans un petit village, où tous le monde connaît tous le monde, Faustine va rapidement se rapprocher de Margaux, et rencontrer le mystérieux Sébastien. Par hasard, elle va tomber en admiration devant un tableau, le portrait d’une jeune femme songeuse, et apprendre qu’elle fait partie de sa famille. Cette belle et mystérieuse Agathe était la mère de Caroline, cette dernière va lui raconter son histoire, ses secrets, enfin ceux qu’elle connait, son amitié avec la célèbre Belle Otero, et comment cette rencontre va façonner indirectement le destin de leur famille.

Le destin d’Agathe fut passionnant : une jeune femme ambitieuse, bien décidée à sortir de sa condition, entière, attachante et qui va faire une rencontre qui changera sa vision de l’avenir avec la célèbre Cocotte ! Depuis son enfance, elle était fascinée par la riche famille d’industrielle qui avait un domaine dans son village, les d’Aumart. Leur maison et le splendide jardin qui l’entourait exerçait un attrait irrésistible sur Agathe et ses amis, Simon, Pierre et Jeanne. Dés que la famille désertait les lieux, ils exploraient les lieux, son étang, sa grotte, le sous-bois. Un jour, ils feront une rencontre, et ça changera irrémédiablement les relations entre eux…

J’ai adoré voyagé entre ces deux époques, ces deux univers qui nous emmène de la Belle Epoque à aujourd’hui. A travers la vie de la jeune repasseuse et les recherches de la jeune journaliste, on visite Nice, et son arrière-pays, c’est lumineux, chaleureux, empreint de chaleur humaine, et de descriptions qui me donnent envie de visiter le coin !
Les personnages sont très attachants, Clarisse Sabard ajoute des petites d’humour et beaucoup de tendresse dans leur personnalité. Avec Faustine, on rencontre également un trio qui la plonge dans la triste actualité qui secoue le monde depuis quelques années. Son investissement dans cette cause vivement défendue par certains villageois est un rappel comme quoi la vie est fragile, que nous n’en avons qu’une et que nous devons nous battre pour elle !

La plume de l’autrice s’affirme, les personnages sont mieux définis, l’histoire est plus maîtrisée ! Si les secrets de famille sont toujours le fond du roman, ils sont abordés de manière complètement différente, cette fois-ci l’héroïne ne recherchait pas ses origines, elles viennent à elle alors qu’elle désirait juste écrire un article. Comme quoi tout est lié, ces révélations arrivent au bon moment, elle est prête désormais à avancer, et à se construire un nouvel avenir.
J’ai adoré retrouvé une histoire qui m’emmenait à deux époques, comme dans Les lettres de Rose. L’intrigue est rondement menée, les secrets sont distillés au compte goutte, sans temps mort ! Deux femmes fortes, que la vie a tenté de briser et qui ont pris leur vie en main ! Connaître la vie de son ancêtre va permettre à Faustine de s’armer pour l’avenir, de faire ses propres choix, et d’accepter les choix de son entourage.

Un troisième roman, une troisième réussite, un mystère intense, un vrai page-turner que j’ai refermé à regret !

Si je n’avais pas été aussi malade lors de ma lecture, je l’aurais dévoré d’une traite tant le destin d’Agathe était passionnant et la quête de Faustine addictive!

Un vrai Coup De Cœur ♡

Vivement le roman suivant !

Lectrice Charleston 2017 - Logo

Intensité du coup de coeur

« »

© 2018 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.