Le principe de Pauline - Couverture

Le principe de Pauline, Didier Van Cauwelaert

Le principe de Pauline - CouvertureRésumé :

« Pauline a un grand principe, dans la vie : l’amour sert à construire une véritable amitié. Maxime et moi en sommes la démonstration vivante. Nous aurions pu nous contenter d’aimer la même femme, d’être des rivaux compréhensifs… Mais non. Maxime, pour appliquer le principe de Pauline, a voulu devenir mon protecteur. Et c’est ainsi qu’un voyou à la générosité catastrophique a pris en main le destin d’un romancier à problèmes… »

Coup de Coeur :

Didier Van Cauwelaert fait partie de mes auteurs préférés, donc j’étais curieuse et impatiente de lire cet opus que j’avais « loupé » en grand format ! Dans les derniers que j’avais lu de lui, j’avais deux gros coups de coeur pour Jules et La Femme de nos Vies, j’avais donc de grosses aspirations pour celui-ci 😉

Dans cette histoire, nous découvrons une histoire d’amitié et d’amour : la frontière est très mince entre les deux et notre héros, Qincy (quel prénom improbable) va le découvrir et vivre de nombreuses aventures et mésaventures ! Nous plongeons dans un univers décalé, cocasse, plein de fantaisie et très attachant.

Quincy rencontre Pauline & Maxime lors de la parution de son premier roman « Energie du ver de terre » ! Il est invité pour recevoir le « Prix littéraire de la maison d’arrêt de Saint-Pierre ». Là-bas, il rencontre Pauline puis Maxime ! C’est le coup de foudre immédiat pour la séduisante jeune femme. Maxime décide protéger envers et contre tout le jeune écrivain : ça l’entraînera dans des péripéties qu’il n’aurait jamais imaginée, et nous non plus ! Pauline & Maxime dégage une énergie folle, une envie de mordre la vie à pleine dents qui dépasse notre héros, c’est plutôt quelqu’un de passif. Heureusement pour lui, et il ne comprend pas pourquoi, ils se prennent tous les d’affection pour lui et ils prennent sa vie en main !

C’est gentiment déjanté, parfois invraisemblable (je le pardonne toujours à Van Cauwelaert), et pourtant je n’ai pas été complètement conquise cette fois-ci… Je n’ai pas réussi à m’attacher à Quincy, il m’a agacé à plusieurs reprises, et je ne comprenais pas ses décisions. Donc un agréable roman, bourré d’humour et de tendresse, avec des touches d’auto-dérision, que j’ai lu très vite et avec plaisir, néanmoins il ne me laissera pas un souvenir impérissable 🙂

Un agréable lecture de vacances !

Intensité du coup de coeur

« »

© 2018 Les petites lectures de Scarlett. Theme by Anders Norén.